ALGÉRIE
09/07/2019 11h:32 CET | Actualisé 09/07/2019 12h:14 CET

Manifestation des étudiants : un 20e RDV d'engagement

Mehdi Alioui pour le HuffPost Algérie

Les étudiants, pour le 20e mardi consécutif, sont sortis à Alger pour réaffirmer leur rejet du système. Dès le début de la manifestation à la Place des Martyrs, les étudiants, par centaines, ont scandé les slogans de “Djazaïr horra dimocrataiya” et “Etat civil et non militaire”. 

En présence d’un important dispositif sécuritaire le long de leur parcours, les étudiants marchent en rangs organisés et unis.

De la rue de Bab Azzoun à Ali Boumendjel, Larbi Ben M’hidi et Pasteur, la procession estudiantine se poursuit  pour clamer l’application de “l’article 7 de la constitution, le pouvoir au peuple” en ce jour de fin de mandat pour le chef de l’Etat, selon l’article 102 de la constitution.

Les étudiants réitèrent aussi la revendication de “libérer les détenus” d’opinion et le moudjahid Lakhdar Bouregaa, placés sous mandat de dépôt pour, respectivement, “atteinte à l’unité nationale” après avoir porté un drapeau amazigh et “atteinte au moral de l’armée”.

A l’instar du précédent mardi, la manifestation s’est déroulée tranquillement, sans bras-de-fer particuliers avec les forces de l’ordre.