MAROC
08/03/2016 06h:06 CET | Actualisé 08/03/2016 06h:32 CET

La journaliste marocaine Malika Malak n'est plus

2M/Capture d'écran
La journaliste marocaine Malika Malak n'est plus

DÉCÈS - Cette journée internationale des droits des femmes sera marquée par le décès d'une figure de proue de la télévision marocaine. Après un long combat avec la maladie, la journaliste Malika Malak est décédée dans la nuit du lundi 7 mars à l'hôpital militaire de Rabat.

Connue pour avoir officié pendant plus de 20 ans à la chaîne nationale 2M, Malika Malak a présenté tour à tour des émissions de débat politique. Le public se rappelle notamment de ses émissions "Wajhoun wa Hadith" ou encore "Fil Wajiha" où elle a accueilli plusieurs visages marquants de la scène politique marocaine.

Depuis janvier, l'état de santé de Malika Malak s'était aggravé, notamment avec la découverte d'une erreur médicale. Un passage au scanner avait dévoilé la présence de pansements oubliés lors d'une opération chirurgicale. Un comité de soutien s'était formé autour d'elle.

Reçue en début d'année à l'hôpital militaire de Rabat, elle a été transférée le 12 janvier dans un hôpital parisien afin de recevoir les soins nécessaires. Jaouad Benassi, membre du comité de soutien à la journaliste avait révélé sur sa page Facebook que Mohammed VI avait décidé de prendre en charge son hospitalisation.

LIRE AUSSI:

Galerie photo Ils nous ont quittés en 2015 Voyez les images