TUNISIE
12/07/2018 18h:31 CET

Malgré les turbulences, la Tunisie continue de faire ses preuves en matière de planning familial assure l'UNFPA

La pénurie de certains moyens contraceptifs n’a rien de grave et est passagère

“La planification familiale est un droit humain”. C’est le slogan choisi cette année par l’UNFPA pour célébrer la journée mondiale de la Population fêté mercredi.

Cette journée qui coïncide avec le 50ème anniversaire de la Conférence Internationale des Droits de l’Homme tenue à Téhéran en 1968, rappelle la proclamation solennelle du droit fondamental des parents de planifier les naissances et de déterminer librement et consciemment la dimension de leur famille.

En effet, la planification familiale n’est pas seulement une question relative aux droits humains, mais bien plus encore. Elle est l’un des piliers de l’autonomisation de la femme et une locomotive de développement durable et de réduction de la pauvreté.

“La planification familiale a des avantages sur le bien-être de la femme et de la famille à plus d’un titre: elle préserve la santé de la mère et de l’enfant,  permet l’autonomisation des femmes, leur accès à l’emploi et la poursuite de leurs études et impacte par conséquent positivement toute la société et réduit la pauvreté” explique Rym Fayala, Représentante Assistante du bureau de l’UNFPA en Tunisie, sur les ondes d’Express Fm.

Selon la responsable, quelque 214 millions de femmes dans le monde et notamment dans les pays développés, ne disposent toujours pas de méthodes sûres et efficaces de planification familiale. Et la Tunisie ne semble pas être épargnée par ce phénomène. 

“En Tunisie, près de 62% des femmes en âge de procréer utilisent des moyens contraceptifs”, précise-t-elle en évoquant une grande disparité entre les régions. Elle a fait noter que ce chiffre est relativement bon malgré certains obstacles rencontrés notamment dans certaines régions comme Sidi Bouzid et Kasserine. 

D’après Fayala, l’UNFPA continue de faire ses preuves en Tunisie et ce en assurant l’approvisionnement fiable d’une gamme complète de contraceptifs modernes, en renforçant les systèmes de santé nationaux et en promouvant l’égalité entre les sexes.

Étant le premier pays arabe et africain à avoir développé un programme de planification familiale, la Tunisie a fait des progrès incroyable dans ce domaine. Avec une stratégie ancrée depuis 1964, la planification familiale est un droit accessible sur tout le territoire tunisien, et ce gratuitement et dans le respect de la confidentialité et la dignité. 

Même si le secteur a rencontré quelques turbulences ces derniers temps notamment avec la pénurie de stérilets, la responsable estime que cette pénurie est passagère. Selon elle, le manque de stock de certains moyens contraceptifs n’a rien de grave. “Il y a toujours d’autres alternatives” a-t-elle martelé en se montrant rassurante. “Mais soyons quand même vigilants” poursuit-elle en passant en revue les efforts déployés pour palier à ce genre de problèmes dans le futur.  

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.