ALGÉRIE
22/09/2019 06h:14 CET

Makri dénonce l’interdiction d’un meeting du MSP à Mascara

DR
abderrezak makri

Abderrazak Makri, président du MSP, a dénoncé, dans un communiqué rendu public ce samedi 21 septembre, le refus des autorités d’accorder l’autorisation pour la tenue d’une meeting du parti à Mascara.

“Pour la deuxième fois, nous sommes privés de l’organisation d’un meeting populaire. Après Boumerdès, le 25 août dernier,  nous n’avons encore une fois pas obtenu une autorisation à Mascara de la part du ministère de l’Intérieur”, a-t-il écrit.

Selon lui, des instructions ont été données pour que les autorisations pour les activités des partis et des associations ne soient plus accordées par les wilayas, mais par le ministère de l’Intérieur. “Les pratiques de l’ancien système persistent toujours. Elles empêchent les activités politiques en allant crescendo à l’heure du hirak populaire. Cette interdiction s’ajoute aux pressions exercées contre les médias et la société civile, l’encerclement de l’ opinion contraire et les arrestations politiques. Ces méthodes n’aident pas à créer un climat favorable à la tenue d’une élection présidentielle libre et honnête et sont des indices du début du retournement contre les acquis du peuple”, a prévenu le président du MSP. 

A Mascara, Abderrazak Makri dit avoir rencontré la population dans les cafés et dans les rues et dans le siège local du parti. “Je voulais leur remonter le moral et les inciter à faire preuve de patience et de continuer à résister politiquement quelques soient les conditions, les défis ou les choix”, a-t-il souligné.