TUNISIE
10/01/2019 16h:06 CET

Majorations salariales: L'UGTT lance un ultimatum au gouvernement

Si aucune décision n'est prise avant le 14 janvier, la grève générale aura lieu prévient l'UGTT

L’Union Générale Tunisienne du Travail a lancé, jeudi, un ultimatum au gouvernement dans le cadre des négociations salariales concernant les agents de la fonction publique.

“Le 14 janvier sera la date limite des négociations avec le gouvernement autour des majorations salariales dans la fonction publique et nous ne sommes pas encore parvenus à un accord“, a souligné Hfayedh Hfayedh, secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT).

“Le gouvernement a proposé des majorations en deçà de nos attentes puisqu’elles varient entre 70 et 130 dinars”, a-t-il précisé dans une déclaration aux médias en marge de sa participation à une commission administrative régionale préparatoire à la grève générale dans la fonction publique et le secteur public, prévue le 17 janvier prochain.

Hfayedh Hfayedh a souligné que l’UGTT souhaite parvenir à un accord avec le gouvernement au sujet des majorations salariales dans la fonction publique avant le 14 janvier pour éviter la grève générale. “Le cas échéant, la grève générale, qui est un droit constitutionnel, sera observée comme prévu”, a-t-il dit.

Après avoir proposé une augmentation forfaitaire de 400 millions de dinars, puis de 700 millions de dinars, et face à la crise avec l’UGTT et la grève générale prévue le 17 janvier, le gouvernement avait proposé de nouvelles augmentations, cette-fois ci selon les classes et catégories salariales, comprises entre 70 et 130 dinars.

Une offre jugée insuffisante par l’UGTT, qui ne ferme toutefois pas la porte à des négociations mais met la pression sur le gouvernement.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.