MAROC
09/03/2016 10h:35 CET | Actualisé 11/03/2016 12h:40 CET

Mahmoud Chouki sort son premier album et démarre une tournée promotionnelle

Alia Ali
Mahmoud Chouki alias Mood

CULTURE - Le guitariste Mahmoud Chouki alias Mood présentera son premier album éponyme le 10 mars au Grand comptoir à Rabat, le 12 mars à The Source à Marrakech, le 17 au B-Rock à Casablanca et le 19 mars à Dar Souiri à Essaouira.

Le choix du lieu qui accueillera le premier showcase du musicien n'est pas fortuit: c'est là que Mahmoud s'est fait un nom auprès du public rbati, il y a une dizaine d'années, et c'est aussi dans ce célèbre restaurant de la capitale qu'un jour, alors qu'il y faisait un set, Mahmoud Chouki a partagé la scène avec un certain Al Di Meola, qui dînait après son concert remarqué au festival Mawazine.

Entouré de grands musiciens

Entre-temps, ce natif de Kénitra avait sillonné plusieurs scènes au Maroc et à l'étranger, jonglant entre projets alimentaires - passage obligé chez la plupart des musiciens - et concerts artistiques. Son premier album, qui devait initialement sortir il y a près de cinq ans, a été enregistré à Casablanca et a connu la participation de grands musiciens. Davy Grademange au piano, Youssef Bouchou à la basse et Daniel Yakou N'guessan à la batterie. Sans oublier Karim Zyad, batteur virtuose, qui a participé aux arrangements et à la batterie sur certains titres.

Sortir des sentiers battus

Résultat: un album à classer dans la catégorie musiques du monde, où les sonorités jazz, flamenco et latines côtoient les musiques traditionnelles marocaines. L'influence de la musique classique est également présente chez ce guitariste qui a fait ses premières armes au conservatoire de Larache puis au conservatoire de Rabat, avant de sortir des sentiers battus de la musique classique pour s'ouvrir à d'autres genres musicaux.

Mood a par ailleurs travaillé sur la musique du film "Whatever Lola Wants" de Nabil Ayouch et est aussi directeur artistique de la Rencontre Orient Occident au château Mercier en Suisse, avec qui il vient de participer à un album découlant d'une résidence artistique. Il avait auparavant suivi des master class avec des musiciens de renom tels que Jorje Cardoso, Antonello Lexi, Tim Williams, Francisco Ortiz and Juan Fallo.

Notre coup de coeur de l'album: Le titre "Azrou", subtile mélange de sonorités propres à cette région nichée entre le Moyen et le Haut Atlas et de jazz-fusion.

LIRE AUSSI :