TUNISIE
20/02/2019 15h:47 CET | Actualisé 20/02/2019 15h:47 CET

L'UTICA déplore la décision de la Banque centrale d'augmenter son taux d'intérêt directeur

Cette troisième hausse en moins d’un an et demi ne “représente pas une solution aux problèmes de l’économie tunisienne”

L’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA) a déploré, mercredi, dans un communiqué, la décision de la Banque centrale de Tunisie d’augmenter son taux d’intérêt directeur de 100 points de base, pour atteindre 7,75% par an.

 

Cette troisième hausse en moins d’un an et demi ne “représente pas une solution aux problèmes de l’économie tunisienne” affirme le patronat déplorant “une fuite en avant au lieu de trouver des solutions sérieuses” dont notamment l’arrêt de la dévaluation du dinar, la maitrise du taux d’inflation qui a causé beaucoup de “dommages” aux entreprises et la lutte contre la contrebande et le commerce parallèle.

L’UTICA estime que cette décision aura des répercussions négatives sur le rythme des investissements et entrainer une hausse des coûts de financements pour les entreprises, dans la mesure où le coût des crédits augmentera de 15% selon le patronat.

“Aucune entreprise ne peut supporter un tel fardeau” prévient l’UTICA, prédisant de plus grandes difficultés financières pour les entreprises.

Dans un communiqué publié, mardi, la Banque centrale de Tunisie (BCT) a annoncé la hausse de 100 points de base de son taux d’intérêt directeur, passant ainsi de 6,75% à 7,75%.

Cette décision a été expliquée cette hausse par “la poursuite des pressions inflationnistes” qui “représente un risque pour l’économie et une menace pour  le pouvoir d’achat, nécessitant une prise de mesures appropriées pour réduire ses effets négatifs”.

Décidée par le Conseil d’administration de la BCT, cette dernière “a exprimé sa forte préoccupation quant aux perspectives des pressions inflationnistes, notamment en ce qui concerne l’inflation sous-jacente. Cette dernière devrait poursuivre sa tendance à la hausse au cours de la période à venir, compte tenu des évolutions attendues pour l’ensemble des indicateurs inflationnistes”.

Cette hausse de 100 points de base de son taux d’intérêt directeur décidée par le Conseil d’administration de la BCT, n’est pas une première. En effet, en juin 2018, la BCT avait pris une mesure similaire. Depuis quasiment deux ans, c’est la 5ème hausse du taux d’intérêt directeur décidé par la BCT.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.