ALGÉRIE
16/12/2018 12h:11 CET | Actualisé 16/12/2018 14h:36 CET

Gel de activités de l'usine de production du jus en poudre "Amila"

DR

Le ministre du Commerce, Saïd Djellab, a annoncé le gel des activités de l’usine de production du jus en poudre de la marque “Amila”, lors d’une conférence de presse animée ce dimanche 16 décembre 2018 au Salon international de l’investissement et de l’exportation des produits agricoles et des industries alimentaires – Agro sud export –  qui se tient du 16 au 19 décembre 2018 à El Oued.

Mardi dernier, la direction de l’Education de la wilaya El-Bayadh alertait la direction du Commerce et l’opinion publique sur le danger du jus en poudre de marque “Amila”, dont le fournisseur est Promasidor, société de produits alimentaires et de boissons, qui approvisionne également d’autres marques, à l’instar de Loya, Twisco et Le Berbère.

Dans cette note, diffusée largement sur les réseaux sociaux, la direction de l’éducation fait savoir que des analyses effectuées sur cette poudre ont confirmé la présence d’un composé organique appelé “Pyrazole”, classé parmi les alcaloïdes et ayant des effets pharmacologiques sur les consommateurs.

Facebook

 

La direction a ainsi appelé les directeurs des écoles à sensibiliser les élèves sur les dangers de cette poudre. 

Les analyses au laboratoire de police de Châteauneuf ont été réalisées en réponse aux alertes lancées par des citoyens, qui ont, selon le quotidien Liberté, constaté que des enfants inhalaient cette poudre devant les établissements scolaires. 

La nouvelle avait également fait réagir les associations de la protection des consommateurs, dont l’APOCE qui s’est dite étonnée de l’absence de campagne de sensibilisation autour de ce jus en poudre. 

Dimanche, le ministère du Commerce, Saïd Djellab, a fait savoir que “des mesures ont été prises”. Intervenant à l’occasion de l’ouverture du Salon international de l’investissement et de l’exportation des produits agricoles et des industries alimentaires – Agro sud export –  à El Oued, il a annoncé que l’usine fabricant cette marque de jus en poudre, situé à Blida, a été gelée.

Il a rajouté que toutes les directions de commerce ont reçu l’instruction de retirer ce produit du marché. Une opération toujours en cours, précise-t-il, en attendant les analyses des laboratoires.