TUNISIE
19/01/2019 13h:39 CET | Actualisé 19/01/2019 14h:44 CET

L'UGTT décrète une nouvelle grève générale le 20 et 21 février

NurPhoto via Getty Images

La centrale syndicale, l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) vient d’annoncer la tenue de deux journées de grève générale dans le secteur public et la fonction publique, le 20 et 21 février, à la suite de la réunion de la commission administrative nationale, samedi. 

Cette annonce intervient alors que Mohamed Trabelsi, ministre des Affaires sociales, a affirmé au journal le “Maghreb” que la reprise des négociations sur les augmentations salariales dans la fonction publique avec l’UGTT aura lieu dès la semaine prochaine. Le ministre s’est montré optimiste quant à une issue positive de ces pourparlers. Un accord serait “proche”, a-t-il avancé. 

 Réagissant à la grève générale du 17 janvier, le chef du gouvernement, Youssef Chahed a déclaré qu’il n’y pas de vainqueurs ou de perdants: “C’est la démocratie qui a vaincu”, a-t-il lancé sur les ondes de Mosaïque Fm.

Tout en soulignant que le droit de grève est légitime dans les pays démocratiques, il a affirmé que la grève du 17 janvier avait un coût énorme alors que le pays a besoin d’asseoir la culture du travail. Chahed invite tous les Tunisiens à travailler et à doubler leurs efforts. “Les pays qui ont pu se relever l’ont fait grâce au travail”, a-t-il martelé. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.