MAROC
09/11/2015 09h:05 CET | Actualisé 09/11/2015 09h:06 CET

L'actrice Loubna Abidar ne s'est pas réfugiée en France

Much Loved
L'héroïne du film Much Loved ne s'est pas réfugiée en France

POLÉMIQUE - Non, l’actrice marocaine Loubna Abidar ne s’est pas réfugiée en France. Contrairement à ce qui a été rapporté par certains organes de presse français et marocains, l’héroïne du film de Much Loved du réalisateur Nabil Ayouch qui a été agressée le 5 novembre à Casablanca est actuellement dans l’hexagone pour des raisons professionnelles.

"Il était prévu qu’elle aille en France depuis longtemps", nous confie une source proche de l’actrice. "A l’époque où elle faisait la promo du film après avoir reçu le Valois d’or au festival d’Angoulême, son agent l’avait mise en contact avec une maison d’édition qui travaille sur une bio qui lui est dédiée", nous révèle notre source. "Avec ce qui s’est passé jeudi dernier, elle a juste avancé le rendez-vous", conclut-elle.

LIRE AUSSI:L'actrice Loubna Abidar de "Much Loved" victime d'une agression à Casablanca

L’actrice avait posté sur sa page Facebook une vidéo, où elle apparaissait le visage tuméfiée et l'arcade sourcilière ouverte suite à une agression qu’elle aurait subi dans la nuit à Casablanca. Loubna Abidar avait dénoncé la non-assistance de la préfecture de police et des hôpitaux qui se seraient "moqués d’elle". Une version réfutée par les autorités.

La comédienne a ensuite menacé de demander le refuge politique en Europe, avant de revenir sur ses propos prétextant "le sentiment d’humiliation et d’injustice", qu’elle ressentait sur le coup.