ALGÉRIE
30/03/2018 11h:57 CET | Actualisé 30/03/2018 12h:07 CET

Lot de terrain aux Sablettes: un octroi pas "illicite", affirme Madjer, mais toujours "énigmatique"

JOE KLAMAR via Getty Images

Rabah Madjer a accordé une interview au site anglais Goal.com pour dresser un bilan des dernières confrontations des Verts et répondre à certaines critiques. Le sélectionneur de l’équipe nationale a également répondu à une question concernant le lot de terrain de 3400 mètres carrés acquis sur le site des Sablettes à Alger. Il affirme avoir obtenu “cette concession dans les règles”. Toutefois, le sélectionneur ne précise pas quelles sont ces règles. Pourquoi Madjer Arena ? Comment ? Dans quelles conditions? La question reste posée. 

La société de Rabah Madjer, “Sarl Madjer Arena”, gérée par son fils, Amir Madjer, a obtenu un lot de terrain de 3400 mètres carrés dans le site des Sablettes. Selon un document publié et relayé sur les réseaux sociaux, la société “Sarl Madjer Arena” a demandé auprès de la commune Hussein Dey un permis de construire afin de bâtir sur le lot n°02, situé dans le 2e site des Sablettes, un “Centre sportif à caractère commercial et social”.

Une école de football, selon les dernières précisions du sélectionneur, dans son interview avec Goal.com. 

Le document, fait le 21 décembre 2017, a suscité de multiples interrogations. Comment le sélectionneur des Verts a-t-il pu obtenir ce lot de terrain de 3400 mètres carrés ? Etait-ce suite à un appel d’offres, une enchère publique ou à une concession de gré à gré, les trois modalités de concessions de terrains possibles, énoncées par l’Article 3 de l’Ordonnance n° 08-04 du 1er septembre 2008, publié sur le Journal officiel le 03 septembre 2008 ?

LIRE AUSSI: Lotissement octroyé à Madjer aux Sablettes: au nom de quelle règle ?

Interrogé par le site Goal.com, le sélectionneur, qui a tenu à répondre “par souci de transparence”, a affirmé avoir “obtenu cette concession de terrain dans les règles”, afin de bâtir une école de football. Le coach des Verts a expliqué avoir loué ce lot de terrain pour une durée de 99 ans, “comme les lois (le lui) permettent” et en “y mettant le prix nécessaire”. 

Rabah Madjer a cru bon de démentir une “information selon laquelle le wali Abdelkader Zoukh “lui a donné le terrain gratuitement ou dans des conditions illicites”.

Les conditions d’octroi de cette concession restent, cependant,  énigmatiques, malgré les ”précisions” de Rabah Madjer. Et l’absence d’un avis d’attribution ou d’adjudication de la part de la wilaya concernant la concession de ce lot de terrain, a justement suscité des soupçons, non pas de don gratuit.

La question reste posée: par quel processus ce lot de terrain de 3400 mètres carrés a été concédé à la société de Rabah Madjer ? 

 

 

 

Loading...