ALGÉRIE
06/11/2018 00h:44 CET

L'organisation des moudjahidine d'Oran "honore" le président Bouteflika avec une cruche ...

Capture d'écran

L’Organisation nationale des moudjahidine d’Oran a décidé “d’innover” dans la campagne pour le président Bouteflika. Pour éviter de refaire le coup du “cadre” qui suscite des commentaires acides, ils ont décidé “d’honorer le président Abdelaziz Bouteflika” en lui offrant ... une cruche.

La pratique est devenue très courante cette année, voire la norme. Durant l’été dernier, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a été maintes fois honoré.

Toutefois, faute de sa présence effective, une image de lui, encadrée, recevait à chaque fois le ruban aux couleurs nationales, la robe d’avocat ou encore le cheval pur sang arabe. Et ce, malgré la présence, officielle, de plusieurs de ses ministres, qui pouvaient bien le représenter selon un protocole classique.

Cet exercice de l’allégeance au portrait du président Abdelaziz Bouteflika, déjà pratiqué par les Collectivités locales, l’Union des ordres des avocats algériens et des responsables de l’Assemblée populaire wilayale (APW) de Tamanrasset, suscitait constamment les moqueries des citoyens sur les réseaux sociaux.

Pour éviter ces commentaires acides, l’organisation nationale des moudjahidine de la wilaya d’Oran a cru bon de ne pas afficher le portrait du président pour  l’appeler à briguer un 5e mandat, mais de lui offrir une cruche (géante) en guise de cadeau. 

La cérémonie, qui s’est déroulée en présence du ministre de la Justice, Tayeb Louh, a été marquée par des “Vive Bouteflika”, entonnés en choeur par les membres de cette organisation. 

Le cadeau a quand même suscité les moqueries des internautes. Certains comparaient cette cruche à la “Lampe Merveilleuse” du fameux personnage Aladin, “qui redonnerait au président sa jeunesse”. 

D’autres ont plutôt cru qu’il s’agissait d’un ... mini-cercueil dans lequel un portrait du président Bouteflika a été installé.