MAROC
30/11/2018 13h:21 CET | Actualisé 30/11/2018 16h:53 CET

L'organisation de la CAN 2019 pourrait être retirée aujourd'hui au Cameroun

Le Maroc attend la décision officielle de la CAF pour se porter éventuellement candidat.

ASSOCIATED PRESS

FOOTBALL - Une réunion du Comité exécutif de la Confédération africaine (CAF) se tient ce vendredi 30 novembre à Accra, au Ghana, pour décider si le Cameroun peut conserver l’organisation de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, rapporte la MAP. Des doutes planent sur la capacité du pays à organiser la compétition continentale qui se tiendra du 15 juin au 13 juillet prochain.

Le Cameroun a en effet connu un retard important dans la réalisation des infrastructures nécessaires pour accueillir la compétition. “Les conclusions de cette commission montrent que le Cameroun ne peut pas être prêt pour organiser la CAN 2019”, rapporte pour sa part l’hebdomadaire Jeune Afrique, citant une source interne de la Confédération.

Selon les informations de L’Équipe, “la CAF pourrait annoncer qu’elle laissera deux ans de plus au pays pour finaliser tous les ouvrages, les routes, les infrastructures, etc. Cela repousserait ainsi celle prévue en Côte d’Ivoire de deux ans”.

Le Comité exécutif se réunit donc ce 30 novembre pour examiner des rapports de visites d’inspections au Cameroun de la commission de la sécurité, réalisés entre le 27 octobre et le 1er novembre 2018, et du 11 au 15 novembre 2018.

Si, à l’issue de cette réunion, il est décidé de retirer l’organisation au Cameroun, un appel à candidatures serait lancé très rapidement, souligne Jeune Afrique

Avant même un communiqué officiel de la CAF, les rumeurs, elles, se multiplient: le Maroc serait candidat. Interrogé par le HuffPost Marc, le porte-parole de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) assure que le pays attend la décision officielle de la CAF pour se prononcer. Rien n’est encore joué.