MAROC
23/09/2019 12h:43 CET

L'Orchestre philharmonique du Maroc relance sa série de concerts "Les religions à l'unisson"

Du 8 au 14 octobre dans plusieurs villes du Maroc.

ASSOCIATED PRESS
Le 30 mars 2019, à l’occasion de la venue du pape François à Rabat, des chanteurs représentant les trois religions monothéistes se sont produits devant le roi Mohammed VI et le souverain pontife, dans l’auditorium de l’Institut Mohammed VI de formation des imams.

MUSIQUE - Pour la quatrième année consécutive, l’Orchestre philharmonique du Maroc (OPM) lance sa série de concerts d’ouverture de la saison, baptisée “Les religions à l’unisson”.

“Ces concerts rassemblent des artistes issus des trois grandes religions monothéistes, qui partagent la même scène, prônant une image de tolérance, de paix, de dialogue et de respect entre leurs cultures”, indique l’OPM dans un communiqué.

“Premier concert de l’année, le concert d’ouverture est le plus complet de la saison. Artistiquement très riche, ce concert symphonique vous permet de découvrir ou redécouvrir les plus grandes symphonies du répertoire”, poursuit l’OPM.

Cette année, les concerts auront lieu entre le 8 et le 14 octobre à Casablanca, Rabat, Marrakech et Tanger. 80 musiciens se produiront sur scène dans les quatre villes et interpréteront l’Ave Maria de Schubert (arrangé par l’OPM) et la Symphonie n°5 de Mahler. 

L’orchestre sera dirigé par Olivier Holt. Les deux sopranos Elise Haddad et Tatiana Probst, et le ténor Smahi El Harrati chanteront en chœur sur scène.

Le 30 mars dernier, à l’occasion de la venue du pape François à Rabat, des chanteurs représentant les trois religions monothéistes s’étaient produits devant le roi Mohammed VI et le souverain pontife, dans l’auditorium de l’Institut Mohammed VI de formation des imams.

Accompagnés par l’OPM avec Dina Bensaïd au piano, la chanteuse Caroline Casadesus avait interprété l’Ave Maria de Caccini, accompagnée du muezzin Smahi El Harrati, qui chantait des textes soufis (débutant par la chahada), rejoint par la chanteuse Françoise Atlan, qui avait entonné la prière juive (“Adonaï”).

PROGRAMME

Mardi 8 et mercredi 9 octobre:
Église Notre-Dame, Casablanca à 20h30

Vendredi 11 octobre
Théâtre National Mohammed V, Rabat à 20h30

Dimanche 13 octobre
Palais des Congrès, Marrakech à 19h30

Lundi 14 octobre
Centre Culturel Ahmed Boukmakh, Tanger à 20h