TUNISIE
26/09/2018 14h:21 CET | Actualisé 26/09/2018 14h:47 CET

L'Open Startup Tunisia perdure: Les nouveautés de la troisième édition

L’OST est à sa troisième édition donc et pour la troisième année consécutive, avec un programme riche en nouveautés.

L’Open Startup Tunisia (OST) se compte aujourd’hui parmi les événements les plus retentissants dans la sphère entrepreneuriale en Tunisie. 

Ils étaient 65 jeunes participants en 2016, 77 en 2017, ils sont 90 cette année, issus de différentes disciplines, et de par toutes les régions en Tunisie.

L’OST est à sa troisième édition donc et pour la troisième année consécutive, avec un programme riche en nouveautés. 

Trois jours de bootcamp, rassemblant des intervenants de l’écosystème tunisien et de Columbia University, se sont tenus du 21 au 23 septembre à Tunis.

Les étudiants tunisiens, parmi eux des ingénieurs, designers, architectes, médecins et venant de business schools, se sont réunis à Tunis, où brainstorming, créativité, entrepreneuriat, networking étaient au rendez-vous. Des activités menées par des intervenants de Colombia University notamment.

Le HuffPost Tunisie a rencontré Ivy Schlutz, directrice des programme de l’entrepreneuriat à Colombia University school of Engineering and applied science, qui a présenté, entre autres, le workshop “Problem discovery”. “On va aider les étudiants à bien comprendre les problèmes avant d’aller à la recherche des solutions”, explique-t-elle. 

 

Open Startup Tunisia

 

Ivy Schlutz a suivi de près l’expérience OST en Tunisie depuis son début. “Les étudiants tunisiens ont beaucoup d’énergie, beaucoup d’idées et de créativité”. Pour elle, rien ne les différencie des étudiants aux Etats-Unis, sauf peut-être le fait qu’ils ne soient pas introduits plus tôt à la possibilité d’entreprendre. 

“Certains étudiants m’ont dit qu’il auraient aimé savoir plus tôt qu’ils pouvaient devenir entrepreneurs. Ils ont beaucoup à donner”, raconte-t-elle.

Les nouveautés de l’Open Startup Tunisia (2019)

Comme les années précédentes, l’OST continue à miser sur la pluridisciplinarité. Les étudiants viennent de différents domaines et peuvent ainsi former des équipes complémentaires, à l’image d’une startup. 

Cette année, quelques nouveautés font leur entrée. Deux étudiants en MBA de Colombia University ont été invités à animer des workshops autour des nouvelles technologies, indique Fatma Naboultane, Membre du comité d’organisation, en charge de la communication et de la relation avec les partenaires.

Elle revient également sur l’intervention de Bob Dorf, professeur, co-auteur du Manuel du Startupper, qui est venu former 50 enseignants universitaires. “Ces enseignants viennent de 37 institutions différentes et de 20 gouvernorats. Ce sont eux qui vont former et coacher les participants. Mais leur rôle sera aussi de disséminer la culture entrepreneuriale dans leurs universités et être les ambassadeurs de l’OST”, souligne Fatma Naboultane.

 

Open Startup Tunisia

 

Lire aussi:Entreprendre en Tunisie, c’est le moment parfait, selon Bob Dorf

Par ailleurs, afin de donner plus d’efficacité au programme, une plateforme a été mise au point afin que les coachs puissent suivre les équipes, les exercices qui leurs sont affectés, et ce durant tout le process de la création de la startup. 

Un programme qui s’élargit

Open up, un sous-programme de l’OST est en cours de lancement. La première édition de l’“open up” verra le jour cette année. L’OST s’invite dans les universités, cette fois, dans l’Université de Manouba, qui regroupe 14 établissements. 

Au sein de l’ENSI, un workshop, animé par les deux étudiantes de Colombia, aura pour thème “how to make your campus more dynamic” (en Français, Comment dynamiser votre campus). 

Un programme qui vise à propager la culture entrepreneuriale chez les étudiants. 

“La Tunisie, et le monde, a besoin de cette pulsion entrepreneuriale, de ces jeunes qui ont envie de changer les choses. Il est important d’encourager les start-ups innovantes, qui utilisent les nouvelles technologies et qui oeuvrent pour les objectifs du développement durable des nations unies”, indique Fatma Naboultane. 

“OST est le fruit du partenariat public/privé impliquant Columbia Engineering et Columbia Business School, le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, l’Ambassade des Etats Unis, la Fondation BIAT, Africinvest, Columbia Global Centers et GoMyCode. OST a pour principaux objectifs d’encourager l’intention entrepreneuriale et l’innovation, de former les étudiants aux objectifs de développement durable des Nations Unies et enfin de favoriser une plus grande ouverture de l’université sur l’écosystème entrepreneurial”, stipule la Charte.

Comme chaque année, les finales auront lieu en Janvier (18 janvier 2019), et l’équipe gagnante s’envolera pour New-York pour présenter son projet lors de la compétition de Columbia NYC.

 

Open Startup Tunisia

 

LIRE AUSSI: 

Open Start-up Columbia: Quand des idées de génie s’exposent en Tunisie

Open Startup Tunisia: L’aubaine des jeunes entrepreneurs tunisiens

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.