18/07/2019 11h:26 CET | Actualisé 18/07/2019 11h:26 CET

L'ONSSA a saisi 972 tonnes d'aliments impropres à la consommation au 2e trimestre 2019

609 dossiers ont été transférés pour jugement après la saisie.

Frédéric Soltan via Getty Images

SÉCURITÉ ALIMENTAIRE - Au cours du deuxième trimestre de l’année,l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a procédé au contrôle de 3.713.621 tonnes de divers produits destinés à la consommation. 

Dans son bilan, publié hier, l’office indique avoir effectué, au niveau du marché local, 27.388 visites de contrôle sur le terrain, dont 13.355 en commissions provinciales et préfectorales. Ainsi, 387.193 tonnes de produits alimentaires ont été contrôlés et 972 tonnes d’aliments impropres à la consommation ont été saisies et détruites. Auprès du parquet compétent, 609 dossiers ont été transférés pour jugement après la saisie chez des fournisseurs et commerçants d’aliments non conformes aux normes instaurées par l’ONSSA. 

Au volet importation, ce sont 2.690.927 tonnes de produits alimentaires qui ont été contrôlées, 12.797 certificats d’admissions délivrés et 1.155 tonnes de produits refoulées pour non-conformité aux normes réglementaires en vigueur, précise l’office. Pour ce qui est du l’exportation, 635.501 tonnes de produits alimentaires ont été contrôlées, opération suite à laquelle l’ONSSA a procédé à la délivrance de 30.868 certificats sanitaires et phytosanitaires. 

Pour ce qui est de son programme de prévention, et conformément aux dispositions de la loi (28.07) relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires, les services de l’autorité de contrôle de l’ONSSA ont délivré, au cours de ce trimestre, 331 agréments et autorisations sanitaires aux
établissements et entreprises alimentaires, précise-t-il. 

Dans ce cadre, 839 visites de suivi ont été effectuées pour vérifier le respect et le maintien des exigences sanitaires, 842 autres visites d’inspections ont été menées lors des opérations de certification ou d’enquêtes sanitaires. 

L’office a procédé, par ailleurs, à la suspension de l’agrément ou autorisation sanitaire de quatre établissements auxquels s’ajoutent 34 autres qui se sont vus retirer leur autorisation sanitaire. En contre partie, l’ONSSA a délivré 34 attestations de conformité techniques (ATP) pour le transport international et 2780 certificats d’agrément sanitaire pour le transport national des produits périssables.