ALGÉRIE
01/10/2018 17h:20 CET

L'OLP appelle l'ONU à placer Israël sur sa liste noire des pays qui "violent les droits des enfants"

Des snipers israéliens ont abattu vendredi Abdelnasser Moussabeh, 12 ans, et Mohammad al-Houm, 14 ans, alors qu’ils se trouvaient à des centaines de mètres des forces israéliennes déployées dans la bande de Gaza

Anadolu Agency via Getty Images

 L’Organisation de libération de la Palestine (OLP) a adressé lundi une lettre au secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, pour lui demander d’ajouter Israël sur la liste noire des pays qui “violent les droits des enfants” dans son rapport annuel sur les enfants et les conflits armés.

Au vu des informations que vous avez reçues d’agences onusiennes travaillant en Palestine occupée et par nos canaux bilatéraux, il devient évident qu’Israël en tant que puissance occupante continue de violer ses obligations au titre de la quatrième Convention de Genève et d’autres traités, y compris la Convention des Nations Unies sur les droits de l’enfant.”

Cette lettre, envoyée par le secrétaire général de l’OLP, Saeb Erekat, est arrivée deux jours après que les troupes israéliennes ont tué vendredi dernier deux enfants palestiniens à Gaza.


Des snipers israéliens ont abattu vendredi Abdelnasser Moussabeh, 12 ans, et Mohammad al-Houm, 14 ans, alors qu’ils se trouvaient à des centaines de mètres des forces israéliennes déployées dans la bande de Gaza, selon la lettre.

Le haut responsable de l’OLP a accusé Israël de violer les droits des enfants, citant notamment des meurtres et des mutilations, des enlèvements, des attaques contre des écoles et des hôpitaux et un déni à l’accès humanitaire.

Le secrétaire général de l’OLP a également réitéré sa demande de protection internationale pour les civils palestiniens, ajoutant que plus de 350 enfants palestiniens étaient actuellement emprisonnés en Israël.