02/01/2019 11h:35 CET | Actualisé 02/01/2019 11h:35 CET

L'Irlande ouvrira une ambassade au Maroc en 2020 pour créer de nouveaux marchés économiques

Une stratégie pour pallier les conséquences du futur Brexit.

elzauer via Getty Images

DIPLOMATIE - Le gouvernement irlandais avait annoncé son intention d’ouvrir une ambassade au Maroc, on connaît désormais la date. D’après le Financial Times, une mission diplomatique irlandaise devrait s’installer au royaume en 2020.

Le pays européen a déjà ouvert deux consulats au Maroc. L’un d’eux se trouve à Agadir, l’autre à Casablanca. L’ouverture d’une ambassade permettra à l’Irlande de renforcer sa coopération internationale avec le royaume et de créer de nouveaux marchés économiques mondiaux pour ses entreprises irlandaises.

D’après le Financial Times, cette décision, “la plus grande expansion du réseau d’ambassades du pays depuis son accession à l’indépendance de la Grande-Bretagne dans les années 1920”, intervient dans le contexte du Brexit. 

“Le Royaume-Uni est le premier partenaire d’importation de l’Irlande et son deuxième marché d’exportation après les États-Unis, exposant ainsi Dublin à un risque de graves retombées économiques si la Grande-Bretagne laissait l’UE sans accord en mars”, souligne le quotidien économique britannique. “Il y a une méthode derrière tout ça. Une stratégie du Brexit consistant à rechercher de nouveaux marchés permet aux secteurs qui dépendent peut-être trop du Royaume-Uni de s’implanter sur certains de ces nouveaux marchés”, a ajouté Simon Coveney, vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères.

10 missions diplomatiques dans les deux ans à venir

“Nous avons environ 80 missions diplomatiques dans le monde. Au cours des prochaines années, ce nombre dépassera les 100 à mesure de notre expansion”, a déclaré Simon Coveney.

Sept nouvelles missions diplomatiques verront le jour cette année en Inde, en Colombie, au Chili, en Jordanie, au Pays de Galles, à Los Angeles pour les États-Unis et à Francfort pour l’Allemagne. ”Trois autres missions ouvriront en 2020 - l’Ukraine, les Philippines et le Maroc - et 13 autres ouvriront d’ici 2025″, rapporte le quotidien britannique.

La sortie du Royaume-Uni de l’Union-Européenne doit intervenir le 29 mars prochain, plus de deux ans après le référendum. L’accord sur les modalités de sortie est toujours en négociation, ayant été reporté le 10 décembre dernier. Il a entraîné de nombreuses divisons au sein du gouvernement et parmi les citoyens britanniques. La Première ministre Theresa May a appelé à la cohésion lors des traditionnels voeux du Nouvel an. “En 2019, le Royaume-Uni entamera un nouveau chapitre. L’accord de Brexit que j’ai négocié met en œuvre le vote du peuple britannique (...) et ces prochaines semaines, les députés devront prendre une décision importante. Si le Parlement soutient l’accord, le Royaume-Uni pourra franchir une nouvelle étape”, a-t-elle affirmé.