ALGÉRIE
19/08/2018 14h:17 CET

Ligue des champions d'Afrique: coup d'arrêt pour l'ESS, le MCA joue avec le feu

Baks via Getty Images

Les deux représentants algériens en Ligue des champions d’Afrique de football, le MC Alger et l’ES Sétif, ont complètement raté leur sortie comptant pour la 5e journée (Gr. B) de la phase de poules, en attendant la “finale” 100% algérienne prévue le 28 août au stade du 5-Juillet d’Alger (14h00).

“Je pense que dans l’ensemble, on méritait un bien meilleur sort. Nous avons bien géré les débats devant une bonne équipe du TPM qui n’est pas facile à manœuvrer et qui a l’expérience pour gérer des matches de ce type. Cela dit, je dois saluer le courage et la détermination de mes joueurs qui se sont donnés à fond pour empocher le gain du match. Nous devons maintenant aller gagner face au MCA si on veut la qualification au prochain tour. C’est encore jouable. On va bien se préparer en conséquence, nous n’avons pas d’autre choix”, a estimé Taoussi.

L’Entente, qui s’est complètement relancée depuis l’arrivée à la barre technique de l’entraîneur marocain Rachid Taoussi en grignotant 4 points en deux matchs, a subi un coup d’arrêt  vendredi soir suite au nul concédé dans son antre du 8-Mai-1945 face au TP Mazembe (1-1), déjà qualifié avant cette journée.

Les Sétifiens peuvent se mordre les doigts d’avoir laissé une belle occasion leur filer entre les mains pour s’emparer de la deuxième place au classement et se positionner idéalement dans la course pour la qualification en quarts de finale.

De son côté, le MCA est en train de marquer le pas au grand dam de ses supporters, alors que le club algérois a bien entamé cette phase de poules. Les joueurs de l’entraîneur français Bernard Casoni se sont inclinés samedi en déplacement face aux Marocains du Difaâ Hassani El-Jadidi (2-0). Loin de convaincre, le “Doyen” a trébuché alors qu’il devait profiter du faux-pas de l’Entente.

“C’est notre plus mauvais match depuis une année. Je n’ai pas reconnu mon équipe lors de cette rencontre, surtout en deuxième mi-temps. Le Difaâ a mérité sa victoire, il a su gérer son match minute par minute. Quand on a encaissé notre premier but, on n’a pas su réagir. En seconde période, c’était catastrophique et donc c’était légitime d’encaisser un second but.

Maintenant, on est dans une situation critique, on n’a pas le choix, on doit battre Sétif tout en espérant que le Difaâ ne gagne pas face au TP Mazembe”, a regretté Casoni à l’issue de la partie.

La victoire du club marocain a complétement chamboulé ce groupe, puisque trois équipes occupent conjointement la 2e place avec 5 points chacune, derrière l’intouchable TP Mazembe (11 unités).

La 6e et dernière journée, prévue le 28 août, s’annonce ainsi explosive. Le Difaâ se rendra à Lubumbashi avec l’objectif de l’emporter face au TPM et valider son billet pour le prochain tour. Le MCA et l’ESS vont s’affronter, eux, tout en ayant une oreille attentive du côté de la RD Congo.

 
Loading...