TUNISIE
06/07/2019 17h:15 CET

Libye: Poutine met en garde contre l'arrivée de "combattants armés" en provenance de Syrie

Le président russe pointe du doigt le rôle joué par la Turquie

Mondadori Portfolio via Getty Images

Effectuant une visite officielle à Rome, le 4 juillet, le président russe, Vladimir Poutine, a mis en garde, en marge d’une conférence de presse, contre contre le déplacement du conflit en Syrie vers la Libye, .

Soutien du régime de Bachar al-Assad, Poutine a exprimé sa préoccupation quant à “l’infiltration” de combattants armés, venus de la zone de conflit d’Idlib (nord-ouest de la Syrie), en Afrique du Nord. Cette déclaration a été interprétée le compte twitter Turkeyaffaires, comme étant “une allusion” du président russe au le régime d’Erdogan, qui serait derrière derrière le transfert de ces combattants d’Idlib en Libye.(vidéo ci-dessous)

A noter que la zone d’Idlib abrite environ trois millions de personnes, dont les opposants du président Bachar al-Assad. Le régime syrien, appuyé par la Russie, mène des raids aériens pour neutraliser les rebels dans cette zone qui, selon le site iranien Press tv, tentent de s’infiltrer vers la province de Lattaquié. 

“La Russie y détient une base aérienne que les terroristes soutenus par la Turquie, les Etats-Unis et l’Otan visent régulièrement. Le tunnel souterrain contenaient, selon des sources, un vaste stock d’armes et de munitions”, note le site. 

Soutien du Maréchal Haftar, Poutine souligne que “c’est une menace pour tous, parce qu’ils peuvent se déplacer n’importe où depuis la Libye”, et pointe de doigt l’Otan, qui avait détruit la “Libye en tant qu’entité politique”. Il propose par ailleurs l’aide de son pays “mais nous ne voulons pas être impliqués en premier”, a-t-il souligné. 

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.