ALGÉRIE
28/05/2019 14h:47 CET

Libye : les combats dans Tripoli ont déjà plus de 500 morts

Associated Press

Les combats sanglants dans la capitale libyenne Tripoli ont déjà faits plus de 550 victimes et 2800 blessées, a révélé l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).“Le nombre de morts imputables au conflit armé à Tripoli est passé à 562, dont 40 civils, et 2 855 personnes ont été blessées, dont 106 civils”, a indiqué l’OMS.

L’armée basée dans l’est, dirigée par le maréchal Khalifa Haftar, mène depuis début le mois d’avril une campagne militaire pour s’emparer de Tripoli, où siège le gouvernement dirigé par Fayez el el-Farraj soutenu par l’ONU.

Dans un entretien à un quotidien français M Haftar justifie l’offensive en expliquant que toutes les tentatives de négociation ont échoué et le retour des milices radicales sur lesquelles s’appuie Fayez el-Sarraj font régner l’insécurité dans la capitale. Pour le maréchal, la paix et la sécurité ne seront de retour que si ses forces prennent le contrôle de l’ensemble du territoire libyen.

Après 52 jours de combats, les forces du maréchal Haftar piétinent aux portes de Tripoli. Ghassan Salamé, envoyé spécial de l’ONU pour la Libye, dit craindre un « conflit long et sanglant », voire « la division permanente du pays ». 

La Libye est empêtrée dans une période de transition marquée par le chaos depuis la chute de l’ancien président Mâammar El Gueddafi en 2011.