ALGÉRIE
27/02/2019 12h:23 CET

Libye: la tripartite se réunit le 5 mars au Caire

Alexander Shcherbak via Getty Images

Invité du Forum de la chaine 3 (radio d’expression française), le ministre des Affaires étrangères Abdelkader Messahel a annoncé la tenue le 5 mars au Caire, d’une tripartie des ministres des Affaires étrangères des pays voisins en vue d’un règlement politique de la crise libyenne.

M. Messahel a fait part de la préoccupation de l’Algérie, de la Tunisie et de l’Egypte quant à la sécurité et la propagation du terrorisme dans la région.

Il a, à cette occasion, appelé à la vigilance face au retour des combattants étrangers. “Nous restons vigilants face au retour des terroristes étrangers. Nous cherchons des solutions en Libye ou au Mali car il y a un besoin fort d’institution....le terrorisme évolue quand il y a des espaces vides, et cet espace se traduit en l’absence d’Etat”, a mis en garde M. Messahel qui a rappelé la position algérienne qui privilégie le dialogue entre toutes les parties. “La solution militaire n’est pas une solution, ça doit passer par le dialogue entre Libyens et tout le monde aujourd’hui est acquis à cette idée du dialogue”, a assuré le chef de la diplomatie algérienne. 

Le chef de la diplomatie algérienne soutient l’agenda et la feuille de route établis par l’Envoyé spécial de l’Onu en Libye Ghassan Salamè. “Il est urgent de mettre en place les institutions c’est à dire aller vers une constitution et vers des élections c’est la feuille de route des Nations unies que nous avons toujours soutenue”, a -t-il affirmé.

La dernière réunion ministérielle tripartite sur la Libye s’est tenue en mai dernier à Alger dans le cadre des concertations continues entre les ministres des Affaires étrangères algérien Abdelkader Messahel, tunisien Khémeis Jhenaoui et égyptien Sameh Chokri, sur la situation qui prévaut en Libye.