MAROC
28/07/2018 14h:03 CET | Actualisé 28/07/2018 14h:13 CET

L'IAAF salue les 20 ans du record du monde invaincu du 1500m de Hicham El Guerrouj

Depuis 1998, personne n'a fait mieux 🇲🇦

SPORT - 20 ans exactement que ce record est demeuré invaincu. Une prouesse suffisamment étourdissante pour que l’Association internationale des fédérations d’athlétisme la salue dans un tweet:

“Pouvez-vous y croire? VINGT ans ont passé depuis le moment iconique lors du Golden Gala de Rome, en 1998 🇲🇦
Hicham El Guerrouj a réécrit les livres d’histoire et son record de 3:26.00 est toujours d’actualité.
Y a-t-il un athlète qui selon vous pourrait battre ce record?”

Le 14 juillet dernier, pour marquer les 20 ans de ce record du 1500 mètres, remporté le 14 juillet 1998 lors du meeting Golden Gala de Rome, Hicham El Guerrouj partageait sa fierté et sa joie dans un tweet accompagné d’une vidéo de son époustouflante performance sportive:

“Je me sens profondément nostalgique, toutefois ma fierté et ma joie sont sans limite. 20 ans ont passé depuis que j’ai couru le 1500m en 3:26:00🇲🇦 
Merci à vous”

Ce record avait alors détrôné l’athlète algérien Noureddine Morceli, tenant du titre depuis 1995 dans cette épreuve avec un chrono de 3:27.37.

Ce n’est pas la première fois que l’IAAF rend hommage à Hicham El Guerrouj. En novembre 2014, son nom rejoignait ainsi, à Monaco, le panthéon de l’athlétisme de l’IAAF pour les nombreuses prouesses du sportif originaire de Berkane, dont le record du monde du 1500m, ses 4 titres de champion du monde sur 1500m de 1997 à 2003, ou encore ses trois autres titres mondiaux en salle.

En août 2004, Hicham El Guerrouj entre également dans la légende en remportant, à 29 ans, une médaille d’or olympique. À son retour au Maroc, le 7 septembre, le sportif sera reçu par le roi Mohammed VI au palais royal de Meknès. “J’étais en retard pour rencontrer le souverain. Quand je suis arrivé, je lui ai demandé de m’excuser. Il m’a alors répondu: ce n’est pas grave si tu ne viens pas à l’heure pour moi, le plus important est d’arriver à l’heure le jour de la course”, racontera El Guerrouj en mars 2016, sur le plateau de Med Radio. 

LIRE AUSSI