MAROC
30/12/2018 12h:48 CET

L'homme soupçonné d'avoir décapité une jeune femme dans la région d'Ifrane arrêté

Il était recherché depuis presque deux jours.

Meknes Press

JUSTICE - Il était recherché depuis la découverte du corps, ce vendredi. La police aurait procédé hier à l’arrestation de l’homme soupçonné d’avoir tué et décapité une jeune femme dans la région d’Ifrane, rapportent Hespress.

Le suspect, Aziz, âgé d’une trentaine d’années, a été arrêté dans la  région de Tounfite, à plus d’une centaine de kilomètres d’Ifrane, poursuit le site arabophone. Une source sécuritaire rapporte à Hespress que le meurtrier présumé a été arrêté alors qu’il se rendait dans un magasin pour acheter du lait. Il aurait avoué le crime aux gendarmes. L’arme du crime a, elle, été retrouvée à Tounfite.

Le suspect aurait confirmé aux policiers qu’il connaissait la victime. Il aurait “soutenu” financièrement la jeune femme et sa fille, et l’avoir tué par vengeance après qu’elle l’ait “trahie”, selon ses déclarations à la police. Aucun communiqué officiel n’est venu confirmer cette version, au moment où nous publions ces lignes. 

Âgée d’une vingtaine d’années, la victime, divorcée, vivait avec son père et sa petite fille. Son corps a été transporté à la morgue de l’hôpital d’Azrou pour les besoins de l’enquête. La tête de la victime avait été retrouvée à près de six mètres du cadavre.

Une autre affaire de décapitation a secoué le Maroc plus tôt en décembre, cette fois-ci à Imlil, où le corps de deux touristes scandinaves avaient été retrouvés. 

Sur les réseaux sociaux, les internautes sont nombreux à souligner avec indignation la différence de traitement entre les deux affaires, et notamment le manque de mobilisation citoyenne et politique pour la victime d’Ifrane.