ALGÉRIE
05/12/2018 21h:45 CET

L'historienne Saphia Arezki parle de l'armée algérienne à l'Arbre à dires samedi

Twitter/Saphia Arezki

Les Editions Barzakh recevront samedi 08 décembre à la librairie l’Arbre à dires l’historienne Saphia Arezki pour une discussion autour de son livre “De l’ALN à l’ANP-La construction de l’armée algérienne 1954-1991”.

Considéré comme un réel évènement éditoriale de cette rentrée littéraire, le livre de Saphia Arezki édité par Barzakh.

Cette jeune historienne s’est attaquée à un thème considéré comme “tabou” ou”inabordable” jusqu’à présent. Un travail très de fourmi qui a donné naissance à une base de données sur les parcours de ceux qui seront les dirigeants de l’armée algérienne.   

Ce livre, totalement dépassionné, écrit avec la froide rigueur d’une historienne, comble une lacune dans l’histoire d’une des plus importantes institutions du pays. 

L’Armée de libération nationale, en tant qu’unique force organisée dans le pays a, de fait, préfiguré l’État indépendant. L’ascendant de l’État-major de l’ALN en 1962, le coup d’État du 19 juin 1965, la tentative de putsch du chef d’État-major en 1967 ainsi que d’autres péripéties ont d’emblée situé l’armée au cœur du pouvoir et de ses tumultes.

Perçue comme “une boîte noire” parce que située au “cœur du pouvoir ”, l’armée est à l’origine de nombreux mythes voire de fantasmes. L’historienne s’applique à les déconstruire avec la précision du chercheur soucieux d’objectivité et de vérité. 

Saphia Arezki donne RDV à ses lecteurs samedi 08 décembre à la librairie l’Arbre à dires sis au 48, boulevard Sidi Yahia - Hydra, Alger