15/11/2018 11h:13 CET | Actualisé 15/11/2018 14h:37 CET

LGV: Retour en images sur les gares où fera halte Al-Boraq

Tanger-Casablanca en 2h10 au lieu de 4h45.

DR

Ce 15 novembre, le président français Emmanuel Macron est attendu au Maroc pour l’inauguration, aux côtés du roi Mohammed VI, du premier train à grande vitesse d’Afrique. Baptisé par le souverain Al-Boraq, le train de cette ligne à grande vitesse (TGV) reliera, sur un tronçon de 350 km, dont 200 km permettant à terme une vitesse de 320 km/heure, les villes de Tanger et Casablanca en 2h10 au lieu de 4h45 aujourd’hui. À l’approche du lancement de la LGV, l’ONCF avait progressivement dévoilé des photos et des vidéos des gares qui desserviront cette ligne. Retour en images sur ces nouvelles gares.

Gare LGV Tanger-Ville, le point de départ

Gare de Tanger

Point de départ de la LGV, la gare de Tanger-Ville a été entièrement rénovée. Située dans le nouveau quartier d’affaires et connectée aux principaux axes de la ville, la nouvelle gare, adossée à l’ancienne, est appelée à jouer un rôle de repère urbain majeur. Les travaux, lancés en février 2016, sont aujourd’hui entièrement achevés. Érigée sur une superficie de 10.500 m², l’infrastructure ferroviaire est dotée d’une capacité d’accueil de 15 millions de voyageurs pour un investissement initial de 360 millions de dirhams. Conçue par l’architecte marocain Youssef Melihi, la gare LGV Tanger-Ville comportera une tour multiservices qui renferme des centres de conférence, des bureaux, un hall d’exposition ainsi qu’un centre commercial attenant à un hôtel. À cela s’ajoute la réalisation de 4 quais de 400 mètres linéaires et d’un parking en sous-sol d’une capacité de 440 places.

Gare LGV de Kénitra, le carrefour

Gare de Kenitra

Réalisée pour un coût global de 400 millions de dirhams, entre études et travaux, la nouvelle gare LGV de Kénitra promet d’être un espace de vie et un lieu de rencontres multifonctionnels, conformément à la stratégie de l’ONCF pour ses nouvelles gares. De l’extérieur, le bâtiment est imposant grâce à la charpente métallique qui le surplombe. Étendue sur une surface globale de 13.000 m², la nouvelle gare dispose d’un site propre qui intègre un parking de 200 places au niveau sous-sol, un rez-de-chaussée comportant des commerces, des restaurants, des espaces d’animations ainsi qu’un vaste espace accueil pour les voyageurs.

Gare LGV Rabat-Agdal, la plus spacieuse

Gare de Rabat

Plus grande gare du Maroc et d’Afrique, Rabat-Agdal s’étend sur une superficie de 22.000 m². L’ouvrage est conçu sous forme de pont, avec deux entrées, l’une du côté de Akkari (bd Hassan II) et l’Agdal. À l’horizon 2030, elle accueillera entre 25 et 30 millions de voyageurs par an, contre 7 millions actuellement. La gare de Rabat-Agdal est dotée d’un parking de 900 places. En outre, un hôtel, un centre commercial, des bureaux et du résidentiel seront construits tout autour. Sa construction a nécessité la mobilisation d’un budget de 650 millions de dirhams.

Gare LGV Rabat-Ville, la plus art déco

Préservant le bâtiment actuel et le cachet art déco de la gare Rabat-ville, cette gare nouvelle génération d’une capacité d’accueil avoisinant 45 millions de voyageurs par an, a mobilisé un budget prévisionnel de 450 millions de DH. La gare sera dotée de plus de 60 commerces sur trois niveaux qui s’étendent sur un espace de 6.000 m².

Gare LGV Casa-Voyageurs, la plus ancienne

Gare de casa-Voyageurs

Lancé en mars 2016, la nouvelle gare LGV Casa-Voyageurs est dotée de cinq quais, dont quatre dédiés aux lignes grandes vitesses.  La nouvelle gare contient 5 quais étalés d’une superficie de 17.000 m² et un parking sous-terrain de 300 places situé sous le parvis sud (dépose minute et esplanade). L’infrastructure promet une capacité d’accueil de 20 millions de voyageurs par an contre 7 actuellement. Sa réalisation aura nécessité plus de 27 mois de travaux et des investissements de l’ordre de 450 millions de dirhams.