TUNISIE
30/07/2018 19h:40 CET | Actualisé 30/07/2018 22h:16 CET

Les voix de l'Orient enchantent les publics des Festivals de Hammamet et de Carthage

La Syrie et le Liban à l'honneur.

Pour le week-end, le public de Hammamet avait rendez-vous avec la voix envoûtante et engagée de la chanteuse syrienne Faia Younan. La fille de Alep a fait un “Sold Out“ des jours avant son arrivée en Tunisie. 

Pour son concert tant attendu, Faia Younan a emporté son public vers les mélodies de l’Orient, son effervescence et ses guerres. La chanteuse a chanté la paix avec “To our countries”, mais aussi la vie, l’amour, la mer avec “Baynetina el Bahr”, “Fi tariq ellik”, “Chababik”, etc. Vêtue en blanc, l’artiste aux yeux turquoises, avait tout d’une prestation angélique.  

Sur la scène du Festival international de Carthage, une autre artiste venue de l’Orient a animé la soirée. Polyvalente, Hiba Tawaji est une jeune artiste libanaise qui a su se démarquer par une voix forte et une présence scénique remarquable.

Sous la direction d’Oussema Rahbani, Hiba Tawaji excelle aussi bien dans l’univers classique de la chanson orientale que dans la pop et le jazz. 

L’artiste a gagné en notoriété à travers le monde en participant en 2015 à la version française de The Voice : La Plus Belle Voix, et en y finissant demi-finaliste. Depuis, elle enchaîne les prestations sur les scènes et les chaines internationales. Elle a notamment joué le rôle d″Esméralda dans la célèbre comédie musicale “Notre dame de Paris”. 

Pour ceux qui ont raté son spectacle à Carthage, l’artiste sera sur la scène du Festival international de Hammamet le 31 juillet. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.