TUNISIE
05/06/2018 15h:24 CET

Les Tunisiens résidents à l'étranger pointent du doigt la politique "opportuniste" des compagnies tunisiennes de transport

"Nous ne cherchons pas à voyager gratuitement mais trouvons scandaleux de devoir débourser de pareilles sommes !", dénoncent-ils.

Zoubeir Souissi / Reuters

Des billets à des prix exorbitants, des retards à la pelle, des promesses en l’air... Les compagnies tunisiennes de transport aérien et maritime sont pointées du doigt. Malgré les efforts, rien ne semble fonctionner pour reconquérir les coeurs des Tunisiens résidents à l’étranger qui s’apprêtent à retourner au bercail le temps des vacances. 

“C’est vraiment scandaleux” regrettent des tunisiens résidents en Belgique. En effet, les billets d’avion Bruxelles-Tunis s’affichent à prix d’or repoussant ces derniers à emprunter la compagnie aérienne nationale Tunisair. “Quelle honte pour la politique nationale de migration tunisienne et pour Tunisair”, ajoutent-t-ils. Une polémique enfle sur les réseaux sociaux dénonçant la flambée des prix et la mainmise des compagnies tunisiennes de transports.  

Mécontente, la diaspora tunisienne en Europe crie halte aux abus. Dans un communiqué rendu public le 3 juin 2018, un groupe de Tunisiens résidents en Europe a décidé de dénoncer haut et fort la “politique opportuniste” des compagnies tunisiennes de transport et clamer l’absence “d’une politique favorable à la Diaspora tunisienne”.  

“Nous, tunisiens de l’étranger en Europe, (...) voulons dénoncer la politique de prix excessivement chers en haute saison pratiquée par Tunisair et la CTN qui ne nous permet pas de voyager à un prix abordable pour rentrer au pays principalement durant les mois d’été” ont-ils affirmé.

Accusant la classe politique d’avoir manqué à sa parole, ces derniers estiment que la diaspora tunisienne se trouve démunie et désemparée face aux promesses non tenues et à la politique de prix “aussi opportuniste qu’insensée”. “Depuis de nombreuses années, nos politiciens nous font de belles promesses qui nous donnent de l’espoir mais qui ne sont jamais tenues, elles ne sont que mensonges, un leurre!”, soulignent-ils. 

Pour eux, “il est inacceptable, pour une famille composée de deux adultes et deux enfants voulant voyager en aéronef au départ de Bruxelles pour Tunis en aller/retour en juillet, de devoir payer la somme de 2618,64 euros! En précisant qu’en basse saison le prix unitaire d’un billet aller/retour de Bruxelles est autour de 230 euros”.

“Nous ne cherchons pas à voyager gratuitement mais trouvons scandaleux de devoir débourser de pareilles sommes!” répliquent-ils.

Au delà des prix abusifs, ces derniers pointent également du doigt l’état lamentable de certains appareils Tunisair et le service médiocre à bord des avions de la compagnie nationale. “Même si les pilotes de Tunisair sont reconnus d’excellents pilotes, et que la qualité du catering a évolué positivement, il n’en va pas de même avec le délabrement de certains appareils qui souffrent d’un manque évident d’entretien et d’attention” révèlent-ils.

De plus, ils déplorent les retards répétitifs qui, selon eux, seraient dus à des problèmes de pannes et de mauvaises planifications. Il en est de même pour la Compagnie Tunisienne de Navigation (CTN). “Les bateaux sont sales et trop peu entretenus” disent-ils.

Face à ce constat désastreux, les Tunisiens résidents à l’étranger appellent les autorités dont notamment les députés et la Commission des affaires des tunisiens à l’étranger à faire le nécessaire pour “faciliter le retour de milliers de familles et notamment les familles démunies pour les vacances”. 

“Si notre voix n’était pas entendue, il est plus que probable que nous, Tunisiens de l’étranger, nous nous mobiliserons et avec nous les associations de la sociétés civile pour faire changer cette politique de prix de plus en plus inacceptable et injuste” concluent-ils. 

Menée par le Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie, cette action a drainé le soutien de plusieurs associations et personnalités de la société civile.

Selon le ministère des Affaires étrangères, le nombre global de Tunisiens à l’étranger s’élève à 1 millions 350 mille personnes réparties sur plus de 120 pays, principalement européens.La France reste le pays européen qui accueille la plus grande communauté tunisienne à l’étranger (730 mille personnes), suivie de l’Italie (200 mille personnes), et de l’Allemagne (95 mille personnes).Le nombre des Tunisiens établis dans le monde arabe est estimé à 180 mille personnes. Celui des binationaux tunisiens s’élève à près de 340 mille personnes.Par ailleurs, on compte environ 115 mille cadres tunisiens établis à l’étranger dont 3798 sont des cadres supérieurs.Il est à rappeler qu’ à l’occasion des vacances d’été, un grand nombre de familles tunisiennes établies à l’étranger et à revenu limité bénéficieront de réductions sur les billets de Tunisair et de la Compagnie Tunisienne de Navigation (CTN). 

Lire aussi: 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.