TUNISIE
01/08/2018 18h:28 CET

Les Tunisiennes Amira Chebli, Emna Najjar et Amel Guellaty primées au Festival international du Film Arabe d'Oran

Le cinéma tunisien à l'honneur à Oran.

Le cinéma tunisien a encore brillé à l’international.

Cette fois-ci, c’est dans le cadre du Festival international d’Oran du film arabe en Algérie, que le cinéma tunisien s’est particulièrement distinguées.

Danseuse, Chorégraphe, actrice au théâtre, à la télévision et au cinéma, Amira Chebli a obtenu le prix d’interprétation féminine pour son rôle d’Aziza dans le film Tunis By Night où elle a partagé l’affiche avec le grand acteur tunisien Raouf Ben Amor sous la houlette du réalisateur Elyes Baccar.

Le film retrace l’histoire d’une famille écartelée par les conflits, porteuse de deux visions du monde totalement opposées. Entre le frère islamiste et la fille qui se veut libérée, un gouffre les sépare, creusé par les différents entre un père revêtant la figure de l’intellectuel et une mère conservatrice.

Une autre tunisienne a été distinguée lors de ce Festival en obtenant le prix spécial du jury pour son court métrage “La valse de l’aube”. Il s’agit de la réalisatrice Emna Najjar.

 

Enfin, le court métrage, déjà primé de nombreuses fois, Black Mamba de la réalisatrice Amel Guellaty a également reçu un prix spécial de la part du jury.

Cette onzième édition du Festival du film arabe d’Oran s’est déroulée du 25 au 31 juillet et a vu le long métrage intitulé “Jusqu’à la fin des temps” de la réalisatrice Yasmine Chouikh décroché le prix “Wihr d’or”.

Concernant les courts-métrages, c’est le film “Chahn” du réalisateur libanais Karim Rahbani qui a reçu le “Wihr d’or”.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.