MAROC
18/09/2018 13h:27 CET

Les talents africains à l'honneur du deuxième sommet "Women In Africa"

400 acteurs clés réunis pour repenser l'avenir du continent africain.

Women in Africa WIA
Aude de Thuin, fondatrice de Women In Africa.

INTERNATIONAL - Promesse tenue pour la philanthrope et fondatrice Aude de Thuin, qui annonçait déjà, en septembre 2017, une deuxième édition du désormais incontournable sommet mondial “Women in Africa” (WIA). Les 27 et 28 septembre prochain, près de 400 personnalités africaines, essentiellement des femmes, réinvestiront Marrakech pour joindre leur expertise et repenser l’avenir du continent africain. 

WIA, qui se positionne comme la première plateforme internationale de développement économique et d’accompagnement des femmes africaines leaders et à haut potentiel, se réunira cette année dans la ville ocre autour du thème transversal “Regarder l’Afrique avec confiance, et croire en ses talents”. 

“Pendant deux jours, nous donnerons la parole à des experts, des investisseurs, à des femmes leaders qui boostent leur pays, et ce faisant, le continent. Nous mettrons à l’honneur également des femmes entrepreneurs qui inventent l’Afrique d’aujourd’hui et de demain”, indique Aude de Thuin lors d’une conférence de presse à Casablanca.

Même son de cloche du côté de Hafsat Abiola, militante nigériane pour les droits de l’homme et nouvelle présidente de WIA Initiative, pour qui “les femmes africaines sont les accélératrices des changements indispensables, présents et à venir, dans leurs pays, dans leurs régions et au niveau panafricain”. Selon elle, ce sommet mondial les placent au coeur de l’attention et de l’action pour garantir leur impact au sein d’une Afrique ancrée dans son époque, innovante et inclusive.

Des rencontres au sommet

Deux sujets majeurs seront ainsi déclinés lors des tables rondes de deux sessions plénières: “La confiance, pré-requis à un développement inclusif ?” et “Gagner la bataille de l’éducation”, afin d’identifier le bon modèle éducatif pour les femmes africaines et comment le financer. Au cours de ces deux jours, une cinquantaine de speakers panafricains et internationaux échangeront autour de ces deux problématiques. Les quelques 400 personnes attendues, en provenance de 70 pays, pourront participer à des Masterclass, des labs collaboratifs, assister à des talks et partager leurs expériences. 

“Le programme de WIA prévoit 12 sessions de “Meet With”, des rencontres entre des représentants des délégations visant à échanger et développer des relations et opportunités d’investissement”, a ajouté Kenza Bounjou, ambassadrice de Women In Africa au Maroc. “Et l’occasion de restituer le brainstorming géant organisé au premier Sommet régional Afrique de l’Ouest WIA Initiative, le 12 avril dernier à Dakar”, a-t-elle poursuivi. 

Au menu également, la soirée WIA Revelations Night, dédiée à la présentation de la nouvelle promotion du WIA Entrepreneurship Program 54, qui met à l’honneur une femme entrepreneur innovante dans chaque pays d’Afrique. Cette soirée présentera par ailleurs les principaux enseignements de l’étude réalisée avec Roland Berger “Women Entrepreneuship in Africa: a path to empowerment”. 

Si le sommet met les femmes à l’honneur, les hommes auront également leur moment de gloire avec l’élection de l’“African Man of the Year Award”.  

Lancé en 2017, le premier sommet WIA , axé sur le leadership et la gouvernance des femmes africaines, avait “confirmé déjà l’importance des enjeux du rôle des femmes dans les économies africaines et les ponts nécessaires avec l’international” en réunissant 400 participants de 39 pays, dont 22 pays africains. “Trois jours fabuleux avec tellement de pays représentés, tellement de bienveillance, de projets et de choses qui représentent l’avenir de l’Afrique et du monde”, avait confié au HuffPost Maroc Aude de Thuin qui espère, cette année, que la même dynamique bénéficiera à ce deuxième rendez-vous.