TUNISIE
05/06/2018 17h:15 CET | Actualisé 05/06/2018 17h:15 CET

Les Souks de Tunis, comme vous ne les avez jamais vus

À quoi ressemblaient les souks de Tunis avant?

Avec ses bazars, ses souks d’épices et ses boutiques artisanaux qui bordent les tournants et les allées de la médina, Tunis garde encore le charme de son passé. Ces souks, édifiés aux alentours du  xiiie siècle, avec l’arrivée des Hafsides au pouvoir, semblent plantés dans le décor depuis toujours.

Si pour certains, les souks sont restés figés dans le temps, d’autres estiment que des différences sont marquantes et les métamorphoses semblent plus subtiles. 

Pour trancher, le HuffPost Tunisie a choisi de retourner dans le passé et vous faire découvrir à quoi ressemblaient vraiment les souks d’autrefois. Des photos et des illustrations ont été dénichées pour revivre des fragments de l’histoire de la Tunisie d’époque.  

UniversalImagesGroup via Getty Images
Cette illustration qui date des années 1800 met en relief le souvenir vivant du Souk tunisien avec son aspect oriental.
De Agostini Picture Library via Getty Images
Cette illustration date de l'époque de Sadok Bey. Une époque où la Tunisie se dirige à peine vers une réelle indépendance en 1873, avec Kheireddine Pacha, avant qu’elle retombe sous le joug d’une puissance étrangère.
DEA / BIBLIOTECA AMBROSIANA via Getty Images
Les souks de Tunis tels que dessinés par l'illustrateur français Alexandre de Bar (1821-1908) lors de son voyage à Tunis (Afrique du Nord) en 1859.
Culture Club via Getty Images
Une carte postale qui représente la place et la mosquée Halfaouine, connue pour son souk, qu'on peut voir sur cette carte postale.
Michel ARTAULT via Getty Images
Femmes et passants au souk de la ville le 5 février 1980 à Tunis.
Keystone-France via Getty Images
Vue de l'ancien marché des esclaves datant de l'époque romaine, à Tunis en 1940. Devenu de nos jours Souk el Berka, ce souk est de forme carré, avec une estrade en bois au milieu qui était le lieu ou les esclaves étaient présentés (d'où le nom de berka) et attendaient le dénouement de la vente.L'abolition de l'esclavage, décrétée en Tunisie par Ahmed Ier Bey en 1846 cause sa transformation en souk de bijoutiers spécialisés dans l'orfèvrerie et l'argenterie.
George Rinhart via Getty Images
Cette photo a été prise dans le quartier de la Kasbah, près du Palais du gouvernement ou Dar El Bey et aux alentours de la mosquée Youssef Dey, également appelée mosquée Sidi Youssef. Cette dernière, bâtie en 1612, est la première mosquée de rite hanéfite de Tunis.
Fox Photos via Getty Images
Une place du marché datant de 1935.
United Archives via Getty Images
Une photo de commerçants prise devant un bazar, à Tunis, dans les années 20. Elle est probablement prise à souk En Nhas ou souk du cuivre. Ce dernier, spécialisé dans la vente des ustensiles en cuivre, est situé entre le souk El Grana et la rue de la Kasbah.
Print Collector via Getty Images
D'un album privé d'un passager qui a entrepris une croisière sur le S.S. Arandora Star,  le 9 avril 1936.
Keystone-France via Getty Images
Un touriste américain posant devant une mosquée surplombant le marché à Tunis, le 2 février 1929.
CAP via Getty Images
Accès au souk de la médina en passant par la Mosquée Zitouna, appelée pour un temps "Jemaâ Al-Aâdham". Cette dernière a été bâtie à l'aube du 8ème siècle.
Roger Viollet via Getty Images
Une jeune fille traverse la rue de la Kasbah en passant par un "magasin de chaussures", en 1962.
LL via Getty Images
Une photo qui aurait été prise à souk En Nhas, à la fin du XIXème siècle.
Universal History Archive via Getty Images
Une photo du Souk Bab Souika, signifiant "Porte du Petit souk". Il tire son nom d'un ensemble de souks exempts d'impôts non coraniques et datant de Sidi Mahrez.

Classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, la Médina est un lieu authentique imprégnés d’histoire. Ses souks populaires, les Chaouachis, El Berka ou Al Attarine témoignent encore de tout un pan de l’histoire de Tunis. 

Saviez-vous que…?

Le plus vieux monument de la médina de Tunis est la grande mosquée Al Zitouna, qui représente un témoignage concret de dix siècles d’architecture dans la médina. Sa fondation remonte au gouverneur Abdallah Ibn Habhab (732) ou peut être à Hassen Ibn Noômen.

LIRE AUSSI: 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.