MAROC
16/03/2018 15h:19 CET

Les renseignements américains pensent que MBS "cache" sa mère afin qu'elle ne bloque pas son accès au pouvoir

Le prince héritier d’Arabie saoudite tiendrait sa mère à distance de son époux, le roi Salman.

Handout . / Reuters

INTERNATIONAL - Selon une enquête du média NBC News, le prince héritier saoudien cacherait sa mère, la princesse Fahda bint Falah Al Hathleen, depuis quelques années, l’empêchant de voir son mari le roi Salman qui, selon les services de renseignements américains, ignore où elle se trouve.

Mohammed bin Salman, désigné prince héritier du royaume d’Arabie Saoudite en juin dernier, est présenté depuis quelques temps comme un prince aux idées progressistes et modernes, qui oeuvre pour les droits des femmes, une première dans le pays le plus conservateur au monde. Après les purges sans précédent contre des hauts responsables saoudiens, il semble déterminé à conserver sa position d’homme fort du régime et poursuivre son ascension irrésistible vers le trône tant convoité. 

D’après les dires de quatorze anciens et actuels hauts responsables américains, les renseignements montrent que le prince Mohammed bin Salman -souvent désigné par ses initiales MBS- a empêché sa mère de voir son père, le roi Salman, il y a plus de deux ans, et l’a éloignée de lui alors qu’il poursuit tranquillement son ascension au pouvoir. 

Pour justifier l’éloignement de la princesse Fahda, le jeune prince aurait utilisé plusieurs excuses pour ne pas éveiller les soupçons: traitements médicaux à l’étranger, voyages et déplacements... Ainsi, son père ne se douterait pas qu’il est derrière les absences à répétition de sa femme. 

Les responsables américains, interviewés par NBC News sous couvert d’anonymat, pensent après plusieurs années d’investigation, que MBS a pris des mesures contre sa mère car il craint qu’elle ne s’oppose à ses plans pour accéder au trône en utilisant son influence auprès du roi. Des plans qui selon eux, diviseraient la famille royale. Ils ont indiqué que le prince a placé sa mère en résidence surveillée au moins pendant quelques temps dans un palais en Arabie saoudite, à l’insu du roi Salman.

Ce dernier aurait confié à ses proches que sa femme lui manque et qu’il n’a aucune moyen de la joindre ni savoir où elle se trouve exactement. 

Où se trouve réellement la princesse Fahda?

En septembre 2015, le roi Salman s’est rendu à la Maison-Blanche pour une visite et aurait déclaré à l’ancien président Barack Obama que sa femme était à New York pour un traitement médical et qu’il espérait lui rendre visite, d’après les officiels américains. Ces derniers ajoutent qu’Obama n’a pas informé le roi que la princesse n’était en fait pas à New York, mais la confession du roi Salman a confirmé les renseignements que les services américains avaient récoltés sur la famille royale saoudienne. 

Toujours selon les actuels et anciens officiels américains cités par NBC News, début 2016, les services américains ont repris des communications dans lesquelles MBS parlait de ses efforts pour garder sa mère loin de son père sans qu’il ne le sache.

NBC News souligne qu’un porte-parole d’Obama a refusé de commenter, évoquant la confidentialité des conversations de l’ancien président avec les dirigeants étrangers. La CIA ainsi qu’un porte-parole du bureau du directeur du renseignement national ont aussi refusé de commenter toute information sur la famille royale saoudienne. 

Par ailleurs, l’ambassade d’Arabie saoudite à Washington a démenti que la princesse soit “assignée à résidence ou séparée de son mari”, souligne NBC News. “Ce n’est absolument pas vrai et si vous souhaitez demander à Son Altesse Royale la Princesse en personne, nous serons ravis d’organiser cela dans l’immédiat” a déclaré Fatimah Baeshen, porte-parole de l’ambassade saoudienne aux Etats-Unis. 

LIRE AUSSI: Mohammed Bin Salman serait l’acheteur de la toile à 450 millions de dollars de Léonard de Vinci