MAROC
23/10/2019 10h:40 CET

Les satellites iraniens en Afrique du Nord au coeur des discussions entre Nasser Bourita et Mike Pompeo

Un "danger" évoqué par le ministre des affaires étrangères et le secrétaire d'État américain lors d'une rencontre à Washington.

ASSOCIATED PRESS
Le ministre marocain des affaires étrangères Nasser Bourita et le secrétaire d'État américain Mike Pompeo lors d'une rencontre au département d'État américain à Washington, le 22 octobre 2019.

INTERNATIONAL - Le Maroc et les Etats-Unis ont souligné, mardi à Washington, le “danger posé par l’Iran et ses satellites” au niveau de l’Afrique du Nord et de l’Ouest, ainsi que les moyens d’endiguer cette influence dans la région. 

C’est lors des travaux de la 4ème session du Dialogue stratégique entre le royaume et les Etats-Unis, une rencontre co-présidée par le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, et le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, que les deux parties ont examiné “les efforts de coopération visant à lutter contre les tentatives de propagation de l’influence iranienne dans la région, y compris en Afrique du Nord et de l’Ouest”.

Ils ont tout deux convenu “de maintenir leur coopération pour faire avancer les intérêts communs dans la stabilité régionale et vaincre les groupes terroristes, notamment AQMI et l’Etat islamique”, précise un communiqué à l’issue de la rencontre. 

Le secrétaire d’Etat américain a par ailleurs “remercié le Maroc, partenaire stable, pourvoyeur de sécurité, pour son leadership à la tête du Forum mondial de la lutte contre le terrorisme et pour son rôle de premier plan au sein de la Coalition mondiale pour vaincre Daech”.

Les deux parties ont notamment discuté des efforts conjoints déployés pour lutter contre le terrorisme en Afrique, et en particulier pour vaincre définitivement le groupe terroriste Daech, en renforçant les capacités des services de sécurité dans la région, notamment au moyen d’une plate-forme commune pour la coopération en matière de sécurité, précise la même source.

Le chef de la diplomatie marocaine s’est, par la suite, entretenu avec Jared Kushner, conseiller spécial du président américain Donald Trump, en présence de la conseillère adjointe à la Sécurité Nationale du président, Victoria Coates. Cet entretien a porté sur le renforcement du partenariat bilatéral et a permis un échange de vues sur les questions régionales. Nasser Bourita a également rencontré Ivanka Trump, conseillère spéciale et fille du président américain.