ALGÉRIE
07/03/2019 11h:12 CET

Les revirements se poursuivent: l'organisation des enfants de Chouhada ne soutient plus le 5e mandat

Une autre association ayant soutenu tout récemment la candidature du président Abdelaziz Bouteflika, se rétracte et “soutient” le mouvement populaire. L’Organisation nationale des enfants de chouhada (Onec) a annoncé, dans un communiqué publié mercredi 06 mars 2019, son “refus au 5e mandat” et son “soutien au mouvement populaire”.

L’ONEC a indiqué dans son communiqué être “une part indissociable du peuple algérien”. Les rédacteurs du communiqué, cacheté mais non signé, se démarquent notamment du SG de l’organisation, Houari Taib, accusé de “semer la fitna”.

L’organisation a affirmé que ce mouvement est “de la responsabilité de tous” puisque le “destin de la nation est en question”.

Il ne s’agit pas de l’unique organisation ayant soutenu le président Abdelaziz Bouteflika et ses précédents mandats à se rétracter. Avant hier, l’Organisation nationale des moudjahidine et hier, l’association des anciens du MALG ont annoncé leur soutien “au hirak”.