ALGÉRIE
22/07/2019 10h:47 CET | Actualisé 22/07/2019 11h:17 CET

Les recteurs des universités appelés à utiliser l'anglais au lieu du français dans les entêtes des documents officiels

Ramzi Boudina / Reuters

Les recteurs des universités et chefs des établissements universitaires ont été appelés à utiliser l’anglais dans les entêtes des documents officiels.

Dans une correspondance particulière signée par le ministre de l’Enseignement supérieur Bouzid Tayeb, le ministre explique cette requête par “une meilleure visibilité des activités académiques et scientifiques” des universités.

Le ministre exhorte les responsables à, cet effet, à utiliser l’anglais et l’arabe dans les entêtes de leurs correspondances et documents officiels. 

Pour rappel, le ministre de l’Enseignement supérieur avait annoncé en juin dernier qu’il allait lancer un sondage sur le remplacement du français par l’anglais dans l’enseignement supérieur. 

Dans une réponse à la question d’un étudiant sur le remplacement de la langue française par l’anglais comme langue d’enseignement universitaire, le ministre a souligné que “la décision définitive sera prise après consultation de toutes les académies universitaires à l’intérieur et à l’extérieur du pays”, ajoutant que “son ministère va lancer un sondage concernant cette question sur Internet”.

Bouzid Tayeb n’avait tout de même pas donné un échéancier pour cette opération.