TUNISIE
14/06/2018 12h:49 CET | Actualisé 14/06/2018 19h:00 CET

Les recettes des exportations de l'huile d'olive réalisent une hausse de 180%

L'essentiel de l'huile d'olive en vrac est exporté vers l'Italie, l'Espagne et les Etats-unis.

dulezidar via Getty Images

Au 30 mail 2018, les recettes de l’exportation d’huile d’olive tunisienne ont augmenté de 180% en comparaison à la même période de l’année écoulée, avec une hausse en quantité de 154%.

154 151 tonnes ont ainsi été exportées, générant des recettes de 1552 millions de dinars, contre 60566 tonnes d’une valeur de 556 millions de dinars en 2017

L’exportation d’huile d’olive conditionnée est quant à elle passée à 10780 tonnes, contre 8631 pendant la saison précédente, soit une hausse de 25% en quantité et de 42% en valeur

Les exportations d’huile d’olive en vrac ont pour leur part atteint les 143 850 tonnes contre 51935 en 2017, réalisant ainsi une hausse de 177% en quantité, et 209% en recettes.

Du côté des marchés d’écoulement de l’huile d’olive tunisienne, on retrouve principalement le Canada, la France et les Etats-unis pour l’huile conditionnée, en plus de l’Arabie Saoudite, le Brésil, les Emirats Arabes Unis, l’Italie, la Nouvelle Zélande, la Suisse, Oman, le Japon, le Danemark, le Koweït, Taiwan, et la Russie.

Quant à l’huile en vrac, L’Espagne, l’Italie, et les Etats-unis sont les principaux acquéreurs, en plus du Portugal, la France, le Maroc, l’Arabie Saoudite et les Seychelles.

 

En avril dernier, un accord a été trouvé entre la Tunisie et l’Union Européenne permettant l’exportation de 30 mille tonnes supplémentaires d’huile d’olive tunisienne sur deux ans vers le marché européen ce qui porte à 95 mille tonnes la totalité de la quantité d’huile d’olive exportée vers l’Europe.

La balance commerciale alimentaire a également enregistré, durant les cinq premiers mois de 2018, une amélioration remarquable, le taux de couverture des exportations par les importations a atteint 109,6% contre 67,1% durant la même période de 2017, selon les données publiées par le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche.

Cette croissance s’explique par l’augmentation de la valeur des exportations alimentaires (+90%) par rapport aux importations (16,3%), ce qui a généré un excédent de la balance commerciale alimentaire de 219,3 millions de dinars (MDT), contre un déficit de 647,7 MDT, durant les cinq premiers mois de 2017.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.