ALGÉRIE
11/04/2018 17h:19 CET

Les rebelles yéménites tirent des missiles et drones vers l'Arabie

Un “missile balistique” tiré vers la capitale Ryad par les rebelles Houthis du Yémen suivi de deux autres missiles neutralisé au sud du royaume

Handout . / Reuters

L’Arabie saoudite a “intercepté avec succès” mercredi un “missile balistique” tiré vers la capitale Ryad par les rebelles Houthis du Yémen, a indiqué un porte-parole militaire, précisant que deux autres missiles avaient aussi été neutralisés dans le sud du royaume.

Cette annonce a été faite par le colonel Turki Al-Maliki, porte-parole de la coalition sous commandement saoudien qui combat les rebelles Houthis au Yémen. Il a précisé que le missile intercepté au-dessus de Ryad était “iranien”. L’Iran est le grand rival régional de l’Arabie saoudite.

Plus tôt, une journaliste de l’AFP à Ryad avait dit avoir entendu trois fortes explosions dans le ciel de la capitale saoudienne.

De leur côté, les Houthis, soutenus par l’Iran, ont affirmé, par le truchement de leur chaîne de télévision Al-Massira, qu’ils avaient lancé une “grande attaque balistique” sur différentes régions et cibles en Arabie, dont le ministère de la Défense à Ryad, un bâtiment de la compagnie pétrolière Aramco à Najrane (sud) et une cité économique à Jazane (sud).

Plus tôt, deux drones avaient été abattus dans le sud de l’Arabie saoudite, selon le colonel Maliki. L’un d’eux visait l’aéroport international d’Abha, dans la province d’Assir, ce qui a entraîné une suspension temporaire du trafic aérien, a-t-il dit.

L’autre a approché une cible “civile” dans la province méridionale de Jazane, a ajouté l’officier.

Les Houthis avaient plus tôt affirmé avoir utilisé des drones Qasef-1 vers l’aéroport d’Abha et un site de la compagnie pétrolière d’Etat Aramco à Jazane.

Dans une déclaration, Aramco a affirmé que “ses installations, y compris celles de Jazane, fonctionnent normalement et en toute sécurité”.

Loading...