LES BLOGS
14/01/2015 06h:45 CET | Actualisé 16/03/2015 06h:12 CET

Les quatre minutes qui ont plongé la France dans l'horreur

TERRORISME - Je me joins tout d'abord à la compassion, à l'empathie mais surtout à l'indignation et à la dénonciation générales affichées et exprimées après le lâche et brutal attentat contre Charlie Hebdo, l'un des symboles de la liberté d'expression, de pensée et donc de démocratie en France. Cet acte ignoble a été commis au nom d'une religion que des fanatiques irréductibles abhorrent et bafouent.

TERRORISME - Je me joins tout d'abord à la compassion, à l'empathie mais surtout à l'indignation et à la dénonciation générales affichées et exprimées après le lâche et brutal attentat contre Charlie Hebdo, l'un des symboles de la liberté d'expression, de pensée et donc de démocratie en France. Cet acte ignoble a été commis au nom d'une religion que des fanatiques irréductibles abhorrent et bafouent, et en défense du Prophète, salla allah alaihi oua sallam, qui n'a jamais fait de la vengeance un précepte.

Jamais ce pays ami du Maroc n'a connu un tel carnage depuis plus de 50 ans par l'ampleur des pertes humaines et de la qualité des victimes ciblées, des journalistes qui n'avaient d'armes de défense que des feutres, des stylos et des crayons face à des armes de guerre sophistiquées. Terrible asymétrie des moyens et de leur usage par un terrorisme aveugle qui n'épargne aucune religion.

En l'espèce, la signature ou le commanditaire importent peu dans la mesure ou l'organisation Etat islamique ou Al Qaïda (l'original et la copie) sont le produit du même radicalisme sunnite impitoyable et barbare, qui doit être classé dans un même registre et combattu avec la même détermination.

Néanmoins, on est en droit, au regard du mode opératoire, de se poser la question de la préparation, du choix de la temporalité et de l'exécution rapide de cet acte horrible et de dire que les acteurs sont jeunes, violents et déterminés, très bien renseignés et organisés. Ils diversifient leur mode opératoire avec beaucoup de maîtrise, d'où la nécessité pour les services de lutte d'une adaptation des modes d'action.

La performance des services de sécurité n'est nullement mise en cause au regard des attentats qu'ils ont fait échouer depuis leur engagement dans cette lutte contre cette menace diffuse et mutante. Par ailleurs, quand on sait que 5000 objectifs opérationnels ciblés (comme il se dit dans le jargon) nécessitent 25 agents par cible, on mesure la difficulté de la tâche en terme d'effectifs et de temps de surveillance quand on veut s'inscrire dans la durée.

Capacité de résilience

La France dans sa diversité politique, religieuse, ethnique et raciale, dans un sursaut national et dans un élan de solidarité, s'est levée comme un seul homme pour faire face à un drame collectif qui a tenté d'atteindre la République dans ses valeurs, sa dignité et son vivre ensemble. La concertation du Président Hollande a touché tous les acteurs politiques et institutionnels y compris son "ennemi politique intime".

Cette résilience sociétale est un signe de bonne santé qu'il est impératif d'entretenir et de sauvegarder. L'histoire se rappellera toutefois de la déclaration divergente de Marine Le Pen qui considère "l'union nationale comme manœuvre politicienne minable" et qui, fidèle à sa posture clivante, se met en marge de la République.

La communauté musulmane de France, par des slogans tels que "pas en mon nom" et "je suis Charlie", s'est fondue dans la masse et avec dignité a montré son intégration et son adhésion aux valeurs collectives.

Enseignements

Ce tragique événement permet de rappeler les enseignements suivants:

  • Le risque zéro est une utopie, et doit être intégré par les services et la population.
  • Le terrorisme est une menace globale, diffuse et majeure.
  • Il a évolué de cellules structurées vers des entités éclatées, individuelles et difficilement traçables.
  • Il a une faculté d'ubiquité plus étendue et des sanctuaires dans tous les continents.
  • Il dispose de capacités de mutation, de modes opératoires et d'autonomie d'action extraordinaires.
  • Les kamikazes et auteurs d'attentats jeunes sont plus déterminés et plus violents.
  • Le terrorisme est une criminalité hybride alliant tous les trafics (drogue, armes, contrebande etc.) et doit être évalué dans sa globalité.
  • La maîtrise de l'outil numérique et de la toile pour le recrutement, l'endoctrinement et l'expédition de jihadistes vers des zones de conflits met le "jihad" au bout d'un clic avec une facilité déconcertante.
  • Le radicalisme religieux ne peut être visible aux rayons X: la technologie comme seul moyen de décèlement est inopérante et doit être jumelée avec un renseignement humain incontournable.
  • La communication à l'égard des citoyens sur la menace est indispensable pour une résilience, une adhésion et une participation actives permanentes.

Conclusion

Je pense que la date de triste mémoire du 7 janvier marquera un tournant dans l'histoire de la vie française qu'il faut appréhender avec détermination et beaucoup de discernement. L'amalgame et le bouc émissaire idéal sont des écueils à éviter, des escalades et représailles intercommunautaires injustifiées seront improductives et de nature à cliver durablement la société unie par les mêmes idéaux de liberté, d'égalité et de fraternité, qui sont la marque de fabrique de la France que tout le monde apprécie.

Charb, Cabu, Wolinski, Tignous, Mustapha... sont morts pour ces valeurs cardinales. Ahmet et Franck parce qu'ils les protégeaient afin d'assurer leur noble mission. Charb préférait "mourir debout que de vivre à genoux": il en a été ainsi, et sa dernière caricature est une empathique prémonition que le terrorisme aveugle et impitoyable a exaucé froidement.

Le terrorisme a échoué en consolidant le lien social et en renforçant le front intérieur. Charlie Hebdo est toujours vivant, il est élevé au rang de citoyen d'honneur de la ville de Paris. Hommage amplement mérité.

LIRE AUSSI dans les BLOGS:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.
Galerie photo Les dessinateurs marocains rendent hommage à Charlie Hebdo Voyez les images