22/05/2018 16h:11 CET | Actualisé 22/05/2018 16h:11 CET

Les prix des fruits, légumes et carburants en hausse au mois d'avril

Cela ne devrait pas ravir les "boycotteurs".

Youssef Boudlal / Reuters

CONSOMMATION - Alors que la fronde contre la hausse des prix continue de sévir, le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de publier son indice des prix à la consommation pour le mois d’avril. Celui-ci a connu une hausse de 0,3% par rapport au mois de mars, portée par la hausse de 0,7% de l’indice des produits alimentaires, et de 0,3% de l’indice des produits non alimentaires.

Parmi les produits qui ont connu une hausse significative des prix figurent les fruits (4,4%), les légumes (2,1%) et les viandes (1,1%). En revanche, les prix ont diminué de 1,4% pour les poissons et fruits de mer, de 0,8% pour les eaux minérales et boissons rafraîchissantes et de 0,4% pour les huiles et graisses.

Pour les produits non alimentaires, ce sont les carburants qui ont connu, sans grande surprise, une hausse des prix de 2,8% par rapport au mois précédent, selon le HCP. Des hausses des indices des prix dans le secteur des transports (0,7%) et de la restauration et hôtellerie (0,5%) ont également été enregistrées. 

Les villes les plus touchées par la hausse des prix sont Al Hoceima (1%), Safi (0,8%), Agadir (0,7%), Oujda, Dakhla et Guelmim (0,6%), Marrakech et Settat (0,5%) et Rabat (0,4%). Une stagnation a été enregistrée à Kénitra, précise le HCP. Fès, Meknès, Tétouan, Tanger, Laâyoune et Beni-Mellal enregistrent des hausses de 0,3%. Casablanca occupe le bas du tableau avec une hausse de 0,2%.

Comparé au mois d’avril 2017, l’indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 2,7% en avril 2018, conséquence de la hausse de l’indice des produits alimentaires de 3,7% et de celui des produits non alimentaires de 1,7%, précise le HCP.

Pour les produits non alimentaires, les variations vont d’une stagnation dans le secteur de la communication à une hausse de 6,8% dans celui des biens et services divers.

“Dans ces conditions, l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, aurait connu au cours du mois d’avril 2018 une stagnation par rapport au mois de mars 2018 et une hausse de 0,8% par rapport au mois d’avril 2017”, conclut le HCP.