21/09/2018 10h:25 CET | Actualisé 21/09/2018 10h:25 CET

Les prix à la consommation ont connu une (très) légère baisse en août

Les légumes ont enregistré les plus fortes baisses de prix (mais pas les fruits).

Youssef Boudlal / Reuters

COÛT DE LA VIE - L’indice des prix à la consommation (IPC) a connu, au cours du mois d’août, une baisse de 0,1% par rapport au mois de juillet, rapporte le Haut-Commissariat au plan (HCP) dans une note d’information.

Cette légère baisse est due à une baisse de 0,2% de l’indice des prix des produits alimentaires et à la hausse de 0,1% de l’indice des prix des produits non alimentaires.

Entre juillet et août, les produits alimentaires ayant enregistré les plus fortes baisses de prix sont les légumes (4,8%), le lait, le fromage et les œufs (0,5%), le café, le thé, le cacao et les huiles et graisses (0,1%). En revanche, les prix ont augmenté de 1,5% pour les fruits, de 1,2% pour les viande et de 1,1% pour les poissons et fruits de mer, précise le HCP.

Les baisses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Tanger avec 0,6%, à Meknès avec 0,5%, à Tétouan avec 0,4%, à Rabat avec 0,3% et à Fès et Settat avec 0,2%. En revanche, des hausses ont été enregistrées à Al-Hoceima avec 2,0%, à Safi avec 1,2% et à Laâyoune, Guelmim et Dakhla avec 0,7%, indique le HCP.

Par rapport au même mois l’année dernière, l’IPC a enregistré une hausse de 1,7% au cours du mois d’août 2018, conséquence de la hausse de l’indice des produits alimentaires de 1,1% et de celui des produits non alimentaires de 1,9%.

Pour les produits non alimentaires, les variations vont d’une baisse de 0,3% dans le secteur de la communication à une hausse de 6,5% dans les biens et services divers.

Dans ces conditions, l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, aurait connu au cours du mois d’août 2018 une hausse de 0,1% par rapport au mois de juillet 2018 et de 0,4% par rapport au mois d’août 2017, conclut le HCP.