TUNISIE
31/07/2018 13h:59 CET | Actualisé 31/07/2018 16h:13 CET

Tout ce qu'il faut savoir sur le contingent de pèlerins tunisiens qui se rend cette année à La Mecque (VIDÉO, PHOTOS)

Ils ont été accueillis avec des fleurs par le Consul général tunisien à Djeddah

Le premier contingent de pèlerins tunisiens, embarqué lundi soir de l’aéroport de Tunis Carthage vers les lieux saints, a atterri mardi vers 6h15 à Médine. 

Les premiers pèlerins dont la majorité sont de la région de Bizerte ont été accueillis avec des fleurs par le Consul général tunisien à Djeddah, Sami Saïdi.

47 vols au total sont programmés cette année à partir de la Tunisie pour le transport de 10.983 Tunisiens dont la moyenne d’âge est de 61 ans à destination de l’Arabie saoudite pour accomplir le rituel d’un des cinq piliers de l’Islam.

Ces vols, qui sont principalement assurés par la compagnie nationale Tunisair, se poursuivront jusqu’au 11 septembre prochain.

Selon le ministre des Affaires religieuses, Ahmed Adhoum, la délégation tunisienne, composée de 500 personnes multidisciplinaires, sera plus importante que celle de l’année dernière. “Il faut rappeler que la délégation tunisienne a été choisie meilleure délégation du monde islamique durant la saison du Hajj 2017” a-t-il souligné en saluant la discipline rigoureuse des pèlerins tunisiens.

Pour assurer le confort des pèlerins, le ministre a indiqué que ces derniers seront hébergés dans quatre hôtels étoilés (quatre et cinq étoiles), et à quelque mètres de la Kaâba. “L’hôtel le plus loin sera à 700 mètres”, dit-il.

Mais pour le ministre, ce sont les conditions d’hébergement à Mina et Arafat qui posent problème. Selon lui, les difficultés persisteront. 

De son côté, le ministre de la Santé, Imed Hammami, a assuré que “tous les médicaments et dispositifs médicaux nécessaires seront disponibles pour garantir une bonne couverture médicale aux pèlerins tunisiens”. Il a noté que la délégation médicale, qui est passé de 75 à 90 personnes, travaillera d’arrache-pied pour assurer le bien être des pèlerins tunisiens. 

Quant au ministre du Transport, Radhouane Ayara, il a affirmé que les vols vers les lieux saints seront assurés à partir de huit aéroports à savoir Tunis-Carthage, Monastir, Tabarka, Gabès, Gafsa, Djerba, Tozeur et Sfax.

De plus, le ministre a fait savoir que pour limiter les vols et assurer la sécurité des bagages des pèlerins et notamment des Tunisiens revenant de l’étranger, 150 contractuels seront recrutés.

Des efforts seront également entrepris pour éviter les retards et améliorer les conditions d’accueil des passagers. 

Les frais du pèlerinage pour cette année ont été fixés à 11.710 dinars, soit une hausse de 2200 dinars par rapport à l’année précédente, et environ 5000 dinars par rapport à 2014. 

Cette augmentation vertigineuse s’explique par les taxes imposées par les autorités saoudiennes sur l’ensemble des services.   

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.