MAROC
28/03/2018 14h:03 CET

Les premières tours végétales d'Afrique et du Moyen-Orient viennent fleurir Casablanca

Un concept novateur, où la végétation prend le pas sur la ville.

INNOVATION - Lorsque l’on pense à Casablanca, viennent à l’esprit la mosquée Hassan II, le Twin Center, la coupole Zevaco ou encore l’immeuble Liberté, communément appelé le 17 étages. Désormais, un nouvel édifice devrait trouver sa place parmi ces lieux emblématiques de la capitale économique, et donner un souffle nouveau à la ville blanche. Inaugurée ce mardi 27 mars, la toute première tour végétale d’Afrique et du Moyen-Orient, signée Yasmine Immobilier, est une véritable prouesse architecturale.  

Yasmine Signature

Construite sur 16 étages, la première des quatre tours prévues au sein du projet “Les Tours Végétales”, a été inauguré hier matin en présence de Omar Berrada, directeur général adjoint de Yasmine Immobilier et d’un panel de journalistes. Fruit de plusieurs années de R&D, ce concept vient donner un nouvel élan au paysage urbain casablancais avec une vision de l’architecture qui dépoussière le genre.

Si ce concept existe déjà en Europe et outre-Atlantique, le principe de la végétalisation verticale est une première en Afrique et au Moyen-Orient. Pour relever ce défi de taille, le groupe a fait appel à l’architecte et urbaniste français Edouard François, reconnu pour être un précurseur en matière d’architecture verte. 

Situé sur le site historique de l’ancien aéroport d’Anfa, ’“le projet a nécessité l’expertise d’architectes-paysagistes et d’ingénieurs hydrauliciens internationaux et de plusieurs jardiniers. Ainsi 205 jardinières ont été installées dans chaque tour, ornant les façades de bougainvilliers blancs, de chèvrefeuilles et de jasmins. Des plantes choisies entre autres pour leurs propriétés non-allergènes”, explique Omar Berrada.

Innovation majeure du projet développée en partenariat avec des bureaux d’études spécialisés, un système d’arrosage en goutte à goutte vertical a été mis en place pour permettre un développement pérenne des végétaux.

Yasmine Immobilier

Début mars, l’édifice a été retenu parmi les 10 meilleurs projets au monde, par le prestigieux concours international MIPIM Awards 2018, dans la catégorie “Best Futura Project”, qui récompense les projets en cours de réalisation les plus ambitieux du monde. 

“Nous sommes très fiers de cette nomination, d’autant plus que nous sommes le seul projet marocain retenu parmi les 227 dossiers provenant de plus de 55 pays. Il est également à noter que nous sommes le seul projet résidentiel sélectionné aux cotés de projets exceptionnels comme le musée national du Qatar, une banque futuriste à Taïwan... Cela nous conforte dans notre vision pour ce projet”, soutient Omar Berrada, pour qui “Les Tours Végétales” est bien plus qu’un énième projet résidentiel, mais un emblème architectural. 

Yasmine Immobilier

Outre son apparence futuriste et ses nombreuses innovations, notamment en matière d’irrigation et d’entretien des plantes, le concept a un argument de choix: un cadre de vie rarissime, pour ne pas dire absent, dans la capitale économique du royaume. En effet, le construit ne représente que 30% de la superficie totale du projet. 70% est ainsi dédié aux espaces verts, aux promenades, piscines et airs de jeux.  

Concernant l’architecture d’intérieur, la justesse, l’harmonie et la pureté sont de mise, avec des intérieurs signés Pierre-Yves Rochon, designer internationalement reconnu pour des projets d’envergures tels que l’hôtel George V à Paris et l’hôtel Four Seasons à Florence. Il signe son premier projet au Maroc, avec des appartements aux tonalités naturelles et chaleureuses et des espaces inspirés de l’hôtellerie. 

DR

“Nous voulions faire un bâtiment qui ressemble un peu à un œuf de Fabergé. Nous l’avons donc habillé d’une résille précieuse, qui constitue le garde-corps, dont la forme est inspirée du nid d’abeille. L’idée est de permettre à la végétation de s’y installer petit à petit. Je suis très fier que cet ouvrage unique et complexe ait été entièrement fabriqué au Maroc”, précise dans un communiqué Édouard François, architecte du projet.

“Notre ambition est de construire quelque chose de différent. Nous sommes actuellement en plein travail sur plusieurs projets, qui ne sont pas des tours végétales, mais qui sont tout aussi ambitieux et innovants. Notre objectif est de construire des édifices qui deviendront de véritables signatures de la ville dans laquelle ils s’intègrent”, conclut Omar Berrada.   

LIRE AUSSI: