ALGÉRIE
20/07/2018 13h:50 CET

Les Pays-Bas et la Turquie annoncent le rétablissement de relations diplomatiques normales

Anadolu Agency via Getty Images
Le consulat des Pays-bas à Istanbul avant la rupture des relations - Photo d'archive. 

Les Pays-Bas et la Turquie, en froid depuis que La Haye a refoulé en mars 2017 deux ministres turcs, ont annoncé vendredi le rétablissement de relations diplomatiques normales.

“Au cours d’une conversation téléphonique, les ministres (néerlandais et turc des Affaires étrangères) ont convenu de normaliser les relations diplomatiques entre les Pays-Bas et la Turquie”, est-il écrit dans une déclaration commune diffusée par le ministère néerlandais des Affaires étrangères.

 

Les relations bilatérales s’étaient envenimées après l’interdiction faite en mars 2017 à l’avion du ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu de se poser sur le sol néerlandais.

Le chef de la diplomatie turque devait s’exprimer en faveur du président Recep Tayyip Erdogan au cours d’un meeting organisé pour la communauté turque à Rotterdam à l’occasion de la campagne en vue du référendum sur le renforcement des pouvoirs présidentiels.

En réaction à cette interdiction, la ministre turque de la Famille avait, quelques heures plus tard, rejoint Rotterdam en voiture à partir de l’Allemagne.

Des émeutes avaient éclaté quand elle avait été bloquée à quelques mètres du consulat avant d’être raccompagnée à la frontière allemande par les autorités néerlandaises.

Un millier de manifestants avaient été dispersés par la police.

La Turquie avait ensuite exigé des excuses de la part du Premier ministre néerlandais Mark Rutte pour le traitement réservé à sa ministre de la Famille et refusé le retour de l’ambassadeur néerlandais qui était hors du pays.

En rétablissant des relations diplomatiques normales, La Haye et Ankara ont convenu de “nommer à nouveau des ambassadeurs, à court terme”, selon le communiqué.

“C’est bien que la Turquie et les Pays-Bas tournent la page ensemble et que nous rétablissions nos relations”, a déclaré le ministre néerlandais des Affaires étrangères Stef Blok.

“La coopération entre les Pays-Bas et la Turquie est essentielle sur de de nombreuses questions importantes telles que la lutte contre le groupe Etat islamique, le risque du retour de combattants syriens, mais aussi nos préoccupations concernant la primauté du droit et la situation des droits de l’homme en Turquie”, a ajouté le ministre.