MAROC
23/09/2019 16h:24 CET

Les Nuits photographiques d'Essaouira reviennent pour une 4ème édition

Le photographe Khalil Nemmaoui en sera le parrain.

NPE
Nuits photographiques d'Essaouira

PHOTOGRAPHIE - Les Nuits photographiques d’Essaouira (NPE) investiront, pour la quatrième année consécutive, la cité des alizés pendant trois jours. L’événement, organisé du 3 au 5 octobre, sera, cette année, parrainé par le photographe marocain Khalil Nemmaoui, annoncent les organisateurs.

Au programme de cette édition, une projection ouverte au public sur la place Moulay Hassan présentera le travail d’une cinquantaine de photographes, dans des films de moins de 5 minutes mêlant musique et photographie. À la suite de la projection, le jury se réunira et distinguera les lauréats.

Une exposition thématique collective sera aussi organisée au Borj Bab Marrakech pour “rassembler et mettre en avant des talents émergents” de la photographie.

Un atelier sur la photographie argentique noir et blanc, encadré par Walid Bendra, et un autre sur les portraits mis en scène, dirigé par Deborah Benzaquen, seront également proposés aux photographes aguerris comme profanes.

Des conférences sur la photographie contemporaine chinoise, animée par le photographe Laurent Hou, et sur la photographie émergente au Maghreb, animée par le duo Yamna Mostefa et Wilfried Estève, de l’agence Hans Lucas, seront, par ailleurs, ouvertes au grand public.

Enfin, une grande exposition monographique de Khalil Nemmaoui sera présentée à Dar Souiri, et le photographe allemand Hans Silvester sera l’invité spécial de cette 4ème édition des Nuits photographiques d’Essaouira. Il exposera son travail sur les peuples Massai à l’Institut français de la ville.

Cette année, les organisateurs du festival ont ajouté quelques nouveautés, comme la présentation des travaux des lauréats du concours CAP prize, une sélection de photos tournées essentiellement vers le continent africain et la Méditerranée, et des partenariats étendus avec des acteurs locaux et internationaux.

En plus de faire découvrir de nouveaux talents, les NPE souhaitent devenir “un événement incontournable pour la scène photographique africaine, à l’image des festivals photographiques tels que Lagos Photo, Les Rencontres Photographiques de Bamako et Addis Foto Fest”.