MAROC
05/03/2019 14h:58 CET

Les nouvelles révélations de Medhi Benatia sur son départ de la Juve

Mes enfants me demandaient: "Papa, pourquoi tu ne joues pas?"

Goal.com

FOOTBALL - Parti de la Juventus de Turin pour rejoindre le club qatari d’Al Duhail, en janvier dernier, Medhi Benatia s’est confié à Sky Sports sur les raisons de son départ. Le footballeur a déclaré que c’est la frustration de ne pas jouer qui l’a poussé à prendre sa décision.

“Je suis parti parce qu’avec Allegri, je ne jouais plus, je n’étais plus heureux à la Juventus. En décembre, j’étais en vacances à Dubaï, j’ai parlé à ma femme et mes enfants me demandaient: “Papa, pourquoi tu ne joues pas?” Cela m’a brûlé de l’intérieur, je n’étais plus heureux et c’est là que j’ai décidé de ne pas rester à la Juve. J’ai quitté une équipe d’amis à qui je suis très attaché, mais je voulais apporter ma contribution sur le terrain. Quand Bonnucci est revenu à la Juventus, je suis allé voir l’entraîneur qui m’a rassuré en me disant qu’il avait besoin de moi et que je faisais partie des trois défenseurs centraux les plus forts du monde. Et puis les choses ont changé, mais il n’y a aucun problème entre lui et moi. Je lui souhaite toujours le meilleur, je n’ai pas de rancœur”, poursuit le Lion de l’Atlas.

Interrogé sur l’avenir de son ancienne équipe en Ligue des Champions contre l’Atlético Madrid, Benatia n’a pas caché son soutien pour ses anciens coéquipiers. “La Juventus n’est pas morte. Le résultat du match aller (2-0) aurait dû être meilleur avec des joueurs comme Ronaldo, Dybala, Douglas Costa et Pjanic. Cette équipe a les qualités pour renverser la situation et s’ils vont en finale je serais parmi les premiers à acheter un billet”.

Ayant partagé le vestiaire avec Cristiano Ronaldo à la Juventus, Medhi Benatia n’a pas manqué de saluer l’humilité du Portugais. “Quand tu le vois s’entraîner, tu comprends que c’est un champion sur tous les domaines. Il travaille plus que personne, une vraie machine de guerre. Et au niveau personnel, il est très intelligent. C’est une personne exceptionnelle et d’une humilité incroyable avec l’envie de triompher et d’être le meilleur du monde.”

Medhi Benatia avait déclaré lors d’une conférence de presse accordée aux médias qataris que son choix était en partie religieux. “Je veux que mes enfants grandissent dans une atmosphère islamique en apprenant la religion correctement”, avait-il déclaré, dans des propos cité début février par le site spécialisé So Foot