MAROC
14/02/2019 11h:07 CET

Les musées marocains et espagnols vont renforcer leur coopération

2020 sera marquée par la programmation de la saison culturelle marocaine en Espagne.

ASSOCIATED PRESS
Un visiteur devant des oeuvres de Pablo Picasso exposées dans le musée Reina Sofia de Madrid, en Espagne.

CULTURE - La venue du roi et de la reine d’Espagne au Maroc a été l’occasion pour les deux pays de signer une série de mémorendums d’entente. Sur le volet culturel, les musées espagnols et marocains ont ainsi prévu de renforcer leur coopération.

Lors d’une cérémonie présidée par le roi Mohammed VI et le roi Felipe VI, mercredi 13 février à Rabat, deux mémorendums d’entente entre la Fondation nationale des musées (FNM) du Maroc et le ministère espagnol de la Culture et des Sports ont été signés.

Alors que 2020 sera marquée par la programmation, en Espagne, de la saison culturelle marocaine, les deux pays ont ainsi convenu d’encourager l’échange d’informations et d’expériences dans le domaine de la gestion des musées, ainsi que l’organisation d’expositions sur l’art marocain en Espagne.

Paraphé par le président de la FNM, Mehdi Qotbi, et le ministre espagnol de la Culture et des Sports, José Guirao Cabrera, un premier accord a pour but d’organiser une exposition temporaire du patrimoine historique partagé entre le Maroc et l’Espagne au Musée archéologique de Madrid. Il prévoit aussi la promotion de la connaissance mutuelle des collections artistiques des deux pays.

Avec le Musée national centre d’art Reina Sofia (MNCARS), un autre accord a été signé pour mettre en relief la richesse des expressions artistiques et culturelles contemporaines au Maroc.

“Ces deux conventions permettront d’organiser plusieurs événements culturels en Espagne présentant différentes facettes de l’art marocain, qu’il s’agisse d’oeuvres contemporaines, de pièces archéologiques ou de costumes”, précise au HuffPost Maroc Mehdi Qotbi. “Cela permettra, comme nous l’avions fait à Paris en 2014 avec des expositions sur le Maroc médiéval et le Maroc contemporain organisées au Louvre et à l’Institut du monde arabe, que les Espagnols puissent encore mieux connaître le Maroc”, ajoute-t-il.

Selon le président de la FNM, l’idée de cette coopération renforcée entre les deux pays est née lors de l’exposition organisée par le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain (MMVI) en 2016-2017, intitulée “Femmes, artistes marocaines de la modernité, 1960-2016”.

“L’ambassadeur d’Espagne, qui était venu voir l’exposition, m’a dit que les Espagnols ne connaissaient pas cette facette de l’art marocain, et a suggéré que l’on renforce la coopération avec les musées espagnols”, nous confie M. Qotbi.

Le président de la Reina Sofia est ensuite venu personnellement pour choisir quels artistes marocains seraient exposés dans le musée madrilène. Une équipe du Musée archéologique de Madrid s’est aussi rendue au Maroc pour étudier les possibilités de partenariat, notamment avec le Musée de l’histoire et des civilisations de Rabat.