MAROC
20/12/2018 18h:17 CET

Sur le net et les réseaux sociaux, les Marocains s'engagent massivement pour dénoncer le drame d'Imlil

La toile marocaine en deuil.

DRAME - L’annonce du meurtre de Maren Ueland et Louisa Vesterager Jespersen, sauvagement assassinées lundi 17 décembre près d’Imlil, dans la région d’Al Haouz, a mis le Maroc en émoi. Quelques heures seulement après la confirmation de la piste terroriste et la mise en circulation d’une vidéo d’une grande violence présentée comme étant l’exécution de l’une des deux touristes scandinaves, les Marocains n’ont pas tardé a se mobiliser massivement pour les victimes. 

Sur les réseaux sociaux, une large campagne de mobilisation pour dénoncer ce crime a pris depuis près de 24h une ampleur grandissante sur les fils Facebook et Twitter. Si des centaines de Marocains ont inondé de messages d’excuses les murs des deux jeunes femmes de 24 et 28 ans, beaucoup ont publié et exprimé leurs tristesse sur leurs propres pages. 

Capture d'écran Facebook

“En tant que Marocain, je suis profondément choqué par l’incident et vraiment désolé pour ce qui s’est passé au Maroc. Nous espérons que les suspects auront ce qu’ils méritent. Nous ne tolérons pas de tels actes dans notre pays. Reposez en paix. Nous sommes si désolés”

Pour exprimer leur colère et rendre hommage aux deux victimes, certains n’ont pas hésité à se rendre devant les ambassades des pays des deux victimes, comme on peut le voir sur cette photo devenue virale sur Facebook, où un jeune homme porte la mention “Sorry” (pardon) dans les mains, devant l’ambassade du Danemark à Rabat.

Un rassemblement sera notamment organisé samedi 22 décembre de 17 à 19h, par le Club des avocats au Maroc, à Rabat devant les ambassades de Norvège et du Danemark. Un autre se tiendra aux mêmes endroits à partir de 11h par les femmes membres de l’USFP.

“Nous, les Marocains, sommes désolés. Le terrorisme a tué deux jeunes femmes innocentes. Nous n’avons pas de mots pour vous dire notre tristesse. Peu de terroristes ont perpétré des atrocités innommables. Que vos âmes reposent en paix Louisa et Maren”

Le chanteur marocain Mohamed Mazoui, alias Black Jaguar, visiblement ému, a publié une vidéo dans laquelle il chante sa tristesse: “Qu’ont fait ces deux jeunes femmes venues chez nous en paix et qu’avons-nous fait pour que vous ruiniez notre réputation comme musulmans... C’est le drame de ceux qui se sont passionnés pour la nature, qui ont aimé les montagnes et les rivières... Ils ont condamné l’innocence à la peine de mort et ces énergumènes ne nous représentent pas... Et nous nous excusons tous, car ce qui s’est passé nous attriste”, déclame-t-il dans une vidéo partagée plus de 1300 fois.

Depuis mardi soir, les messages de compassion, de soutien et de deuil ont ainsi envahi les réseaux sociaux. Des publication exprimant la tristesses et la colère accompagnées de photos des deux jeunes voyageuses dont le sourire restera éternel, se mêlent à l’amertume des faits. Certains appellent même à appliquer la peine de mort pour les 4 terroristes.

Mercredi soir, Glen Martin, l’ex-petit ami de Louisa (28 ans) a adressé une lettre a cette qui a partagé sa vie pendant 2 années et qu’il considère depuis comme sa meilleure amie. ”Ça me brise le cœur de savoir qu’il y a quelqu’un qui t’a fait du mal. Tu as toujours vu le meilleur chez les gens et tu as fait sortir le meilleur des gens autour de toi....Vous allez vivre dans le cœur de toutes les personnes que vous avez rencontrées à travers le voyage de votre vie. Je te porte avec moi le reste du chemin et je t’emmène sur les montagnes et dans les rivières que tu n’as jamais eu l’occasion de visiter”, a-t’il écrit sur son compte Facebook. 

“Je voudrais conclure avec une demande. L’amour nous mènera à travers cela, pas la haine, la haine ne nous donne que de la colère. Aimez Louisa et sa mémoire, aimez-vous et aimez les gens qui vous entourent”, ajoute le jeune homme en conclusion de sa lettre ouverte. “Je voudrais que tous ceux qui lisent cet article appellent ou envoient un message à un proche pour lui dire à quel point il compte pour vous. Je donnerais n’importe quoi pour dire une dernière fois à Louisa à quel point elle était une belle personne et à quel point elle comptait pour moi”.

Une vidéo de la jeune Norvégienne a également fait le tour des réseaux sociaux accumulant plus de 350.000 vues. On y voit la jeune globe trotteuse de 24 ans, se présenter et parler de son amour de la nature, son goût de l’aventure et son rêve d’atteindre le pôle nord. La vidéo n’est plus visible depuis, son compte Facebook n’apparaissant plus sur les réseaux sociaux.