10/01/2019 14h:38 CET | Actualisé 10/01/2019 14h:38 CET

Les Marocains "plus pessimistes" sur leur capacité à épargner en 2019

Les Marocains ne se font pas non plus d'illusions sur une possible baisse du prix des denrées alimentaires.

mrtom-uk via Getty Images

ÉCONOMIE - Les ménages marocains sont “plus pessimistes” quant à leur capacité future à épargner au cours des 12 prochains mois, selon une enquête du Haut-Commissariat au Plan (HCP).

En effet, seuls 18,5% contre 81,5% des ménages s’attendent à épargner au cours des 12 prochains mois, indique le HCP dans une note d’information relatant les résultats de l’enquête de conjoncture auprès des ménages pour le 4ème trimestre 2018.

Ainsi, le solde d’opinion est passé à -63 points au 4ème trimestre, au lieu de -64,6 points un trimestre auparavant et -58,6 points une année plus tôt, précise le HCP.

Dépenses alimentaires en hausse

Concernant la perception des ménages face à l’évolution des prix des produits alimentaires, 90,4% des ménages déclarent que les prix des produits alimentaires ont augmenté au cours des 12 derniers mois au moment où seuls 0,1% ressentent leur diminution, fait ressortir la note.

Le solde d’opinion est ainsi resté négatif cette année avec -90,3 points, après avoir été de -88,1 points le trimestre précédent et de -88,5 points une année auparavant, ajoute la même source.

Les Marocains ne se font pas d’illusions sur une possible baisse du prix des denrées alimentaires. Pour ces derniers, au cours des 12 prochains mois, les prix des produits alimentaires devraient continuer à augmenter selon 86,9% des ménages contre 0,3% qui s’attendent à leur baisse, révèle l’enquête.