MAROC
28/04/2019 13h:23 CET

Les Marocains parmi les peuples les plus en colère et pessimistes selon une étude américaine

L'institut de statistiques Gallup a étudié les émotions des habitants de 140 pays.

Mixmike via Getty Images

HUMEUR - Les Marocains font partie des peuples les plus en colère et pessimistes selon le dernier rapport mondial sur les émotions réalisé par l’institut américain de statistiques Gallup.

41% des Marocains interrogés ont déclaré avoir été en colère la veille du sondage, soit un peu plus de 4 Marocains sur 10, plaçant le Maroc parmi les pays où les habitants sont le plus souvent en colère, devant les Palestiniens (43%), les Iraniens (43%), les Irakiens (44%) et les Arméniens (45%).

Le royaume fait également partie des pays où les gens sont les plus pessimistes, avec un taux de 43% de personnes ayant ressenti des émotions négatives la veille, soit autant que l’Ouganda, le Togo et le Congo Brazzaville.

Plus de 140 pays sondés

Le rapport “Global Emotions 2019” mesure les expériences quotidiennes positives et négatives des gens sur la base de 151.000 entretiens menés en 2018 dans plus de 140 pays auprès d’un peu plus de 1.000 adultes par pays.

“Gallup prend la température émotionnelle du monde chaque année en utilisant son indice d’expérience positive, qui est lié au niveau de vie des personnes, aux libertés personnelles et à l’implication dans les réseaux sociaux”.

Les participants ont dû répondre à une série de questions comme “avez-vous ri ou souri hier?”, “avez-vous été traité avec respect toute la journée d’hier?”, “avez-vous éprouvé de la peine physique?” ou encore “avez-vous éprouvé du stress?”.

En moyenne dans le monde, 71% des personnes interrogées ont déclaré avoir eu beaucoup de plaisir la veille, 72% disent s’être senties bien reposées, 74% ont souri ou ont ri, et 87% ont été traitées avec respect.

L’Amérique latine en tête

Les pays latino-américains dominent le classement des pays où les habitants sont les plus optimistes avec, en tête, le Paraguay (85%), le Panama (85%), le Guatemala (84%), le Mexique (84%) et le Salvador (83%). L’Indonésie est le seul pays non latino-américain à figurer dans le top 10 des émotions positives.

Concernant les expériences négatives, plus d’une personne sur trois dans le monde a déclaré avoir connu beaucoup d’inquiétude (39%) ou de stress (35%), et trois personnes sur dix ont connu beaucoup de douleur physique (31%). Au moins une personne sur cinq a connu de la tristesse (24%) ou de la colère (22%).

Les pays ayant éprouvé le plus d’émotions négatives sont l’Iran (48%), l’Irak (49%), la Sierra Leone (50%), le Niger (50%) et le Tchad (54%).