ALGÉRIE
16/04/2019 19h:39 CET

Les magistrats refusant de superviser la révision des listes électorales remplacés

Zohra Bensemra / Reuters

La révision exceptionnelle des listes électorales se déroule “normalement” et le taux d’abstention des magistrats de superviser cette opérations “est très faible”, a indiqué le ministère de la Justice, mardi, dans un communiqué.

“La révision exceptionnelle des listes électorales a débuté normalement, contrairement à ce qui a été relayé par certains médias concernant l’abstention des magistrats de onze (11) Cours de justice de superviser cette opération”, souligne le communiqué qui précise que “les informations parvenant à l’Administration centrale des présidents des Cours de justice révèlent qu’il s’agit seulement de quelques magistrats au niveau de certains tribunaux, et que c’est un taux très faible”.

A ce propos, le ministère a assuré que “toutes les procédures légales ont été prises par les présidents des juridictions pour leur remplacement, d’autant qu’il est question, d’abord et avant tout, du droit du citoyen à l’inscription sur ces listes ou à la radiation selon les cas”.